Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > L'académie > Actualités

Des élèves de l’académie récompensés au Concours général des lycées et des métiers

Le jeudi 9 juillet 2015, trois élèves de l’académie de Rouen ont été récompensés par la ministre de l’Éducation nationale pour leurs excellents résultats aux Concours général des lycées et des métiers 2015.

le 10 juillet 2015

Concours général des lycées et des métiers

Concours général des lycées et des métiers

Alexandre Heurtaux, du centre de formation d’apprentis IFA à Elbeuf, s’est démarqué en obtenant le premier prix d’Electrotechnique énergie équipements communicants devant 462 autres candidats.

Benoit Retrou, du lycée léopold Sedar Senghor d’Evreux, a obtenu le second prix de Sciences physiques et chimiques en laboratoire et Hong Xu Niu, du lycée Les Roches de Verneuil-sur-Avre, se classe second en spécialité Chinois.

Ils ont eu la chance d’être reçus dans le Grand amphithéâtre de la Sorbonne à Paris à l’occasion de la remise des prix nationale, présidée par la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem.


Benoit Retrou, au centre à droite

Le Concours général des lycées et des métiers évalue les candidats sur des sujets conformes aux programmes officiels mais dans le cadre d’épreuves plus exigeantes et plus longues que l’examen du baccalauréat.

Ce concours a pour objectif de mettre en avant l’excellence des candidats et de valoriser leurs travaux. Il concerne tous les élèves de terminale et de première d’enseignement général, technologique et professionnel. Chaque élève préalablement inscrit dès le premier trimestre de leur terminale, doit choisir une discipline ou une spécialité parmi celles proposées :
  • Trente disciplines pour le concours général des lycées
  • Dix-huit spécialités de baccalauréat professionnel pour le concours général des métiers.

Le concours se passe quelques mois avant le baccalauréat au cours du second trimestre. Une seule étape pour les disciplines générales, en revanche les filières technologiques composent sur deux épreuves disjointes dans le temps. La première dite « d’admissibilité » a lieu dans différents centres d’examens répartis dans les académies. En revanche, la seconde étape dite « pratique d’admission » est organisée dans un seul établissement scolaire pour chaque discipline.

Le lycée professionnel Fernand Léger de Grand-Couronne a par exemple organisé cete année les épreuves finales du Concours général des métiers, spécialité Travaux publics.

Cette année, sur l’ensemble des disicplines et spécialités, 17 165 candidats ont participé au concours national.

D’illustres prédécesseurs sont eux aussi passés par ce concours. Aussi bien des hommes politiques, tels que Jean Jaurès, Léon Blum ou Georges Pompidou, que des scientifiques tels que Louis Pasteur, ou encore des écrivains comme Victor Hugo, Charles Baudelaire et bien d’autres !

Date de mise à jour : 16/07/2015


ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère