Suivez-nous sur
  • picto-RSS
  • picto-twitter
  • picto-facebook
  • picto-newsletters
  • picto-nous contacter
ac-rouen.fr logo secondaire
les autres sites de l'académie

Exercice PPMS, s’entraîner pour être en sûreté

le 22 octobre 2018

Pour sa 9e édition, la journée de mise en œuvre des Plans particuliers de mise en sureté (PPMS) s’est déroulée le lundi 15 octobre, sur le thème des risques naturels.

Le scénario retenu cette année et proposé à l’ensemble des écoles et des établissements de l’académie de Rouen, adapté à l’âge des élèves et à la configuration des bâtiments, était un événement naturel comme une tempête ou un orage.

Cet exercice a été élaboré en partenariat par les deux préfectures de l’Eure et de la Seine-Maritime, l’académie de Rouen, la gendarmerie et la police nationale, dans le but de développer les réflexes de sécurité et de mise en sûreté des élèves et des personnels.

Cette simulation annuelle du PPMS vise plusieurs objectifs :
  • Tester la mise en oeuvre du Plan particulier de mise en sûreté (PPMS) de chaque établissement scolaire du département de la Seine-Maritime et y apporter des adaptations si besoin ;
  • Souligner la nécessité d’un entraînement régulier aux conduites à tenir en cas d’événement à risques majeurs ;
  • Développer la culture du risque dans l’Eure et la Seine-Maritime ;
  • Tester la mise en œuvre des Plans communaux de sauvegarde (PCS) des communes seino-marines.

En Seine-Maritime

L’intérêt et l’importance de cet exercice s’est confirmé au collège Jean Zay de Sotteville-lès-Rouen qui accueille 400 élèves.

Sophie Avonde, principale du collège, a accueilli Fabienne Buccio, préfète de région et de Seine-Maritime et Catherine Benoit-Mervant, inspectrice d’académie - DASEN de la Seine-Maritime, pour assister au déroulement de l’exercice.

Dès le déclenchement de l’alerte donnée dans le collège, le mot d’ordre pour tous les élèves et les personnels a été de retrouver leur zone de confinement, de calfeutrer les fenêtres et les portes, et d’écouter la radio pour se tenir informé de la situation. Ces consignes de conduite à tenir ont été préalablement expliquées par les enseignants.

A la suite de cet entraînement qui aura duré une heure, un débriefing s’est tenu pour faire le point sur les aspects positifs et ceux à améliorer, en présence des autorités, des personnels encadrants, des observateurs et de deux élèves.

Tous ont salué le bon déroulement de l’opération et un bilan très satisfaisant.










Dans l’Eure

Ecole élémentaire Isambard à Evreux

Le lundi 15 octobre, l’école élémentaire Isambard à Evreux a également mis en œuvre le PPMS à 10h00.

Le scénario de l’exercice était celui d’une situation orageuse engendrant une tempête et de fortes précipitations.

La directrice de l’école a donné l’alerte à l’aide d’un sifflet. Les deux classes du rez-de-chaussée, c’est-à-dire les 23 élèves de CE2 et les 21 élèves de CP, sont montés à l’étage pour se réfugier dans les classes.

Les 160 élèves ont ainsi été confinés. Ils se sont regroupés et se sont tenus éloignés des fenêtres. Chaque classe écoutait la radio, France Bleu Haute-Normandie, pour se tenir informée.

L’exercice s’est déroulé dans le calme et les élèves ont profité de ce temps pour échanger et débattre autour des risques des inondations. La fin de l’alerte a été donnée par la directrice.
Le bilan a été réalisé avec l’aide du Conseiller pédagogique en EPS à l'issue de l'exercice.

Collège Jean Jaures d'Evreux

La question de la sécurité des élèves et des personnels est une priorité. C’est pourquoi, suite à la journée de prévention des catastrophes naturelles, tous les établissements du département de l’Eure ont été sensibilisés sur les conduites à tenir en cas de risques majeurs.

L’équipe éducative de Jean Jaurès a pu élaborer un PPMS et le présenter à la délégation composée de Thierry Coudert, préfet de l’Eure, Arnaud Gillet, directeur de cabinet de la préfecture, Guillaume Lafitte, chef du service interministériel de défense et de protection civile et Laurent Le Mercier, inspecteur d’académie - DASEN de l'Eure.

L'objectif de l’exercice PPMS est de voir si les consignes de sécurité sont connues et respectées de l’ensemble de la communauté éducative. Le préfet a donc déclenché le début de l’exercice et a pu observer le déroulement des opérations de confinement.

Dans le même temps, les différents services de l’Etat ont déclenché leur cellule de crise pour tester leur réactivité lors des situations d’urgence.

La délégation a pu mesurer le sérieux de la préparation et la fluidité dans la mise en œuvre du confinement.

Ces visites ont démontré que l’exercice du PPMS dans les établissements scolaires est essentiel pour apprendre aux personnels et aux élèves les conduites à tenir en cas d’événement à risques majeurs.
publié le 22 octobre 2018 mis à jour le 25 octobre 2018
http://www.ac-rouen.fr/academie/actualites-de-l-academie/exercice-ppms-s-entrainer-pour-etre-en-surete-210220.kjsp?RH=1251191918315