Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > L'académie > Actualités

Le lycée Ader récompensé

Le concours « je filme le métier qui me plaît » a attribué le clap d’argent aux élèves du lycée Clément Ader de Bernay, le 23 mai 2017, au Grand Rex, à Paris.

le 9 juin 2017

Le lycée Ader récompensé

Le lycée Ader récompensé

Récompensés par un jury présidé par le réalisateur Costa Gavras, grand nom du cinéma français, et des personnalités issues du monde de l'entreprise, des médias et de l'éducation, Franck Leclerc, professeur référent, et ses neufs élèves, de la section hôtellerie-restauration ont reçu le clap d’argent. Quelle belle performance !

2 500 projets envoyés, 614 films sélectionnés et 43 pays en compétition pour cette 10eme édition du concours, « Je filme le métier qui me plaît », qui distingue les meilleures vidéos de présentation d’un métier d’avenir en seulement trois minutes. La consécration était espérée comme inespérée, bien que… l’équipe portait fièrement son projet et ce quel que soit le résultat final.

Pour l’emporter, les lycéens, soudés, ont mis à l’honneur les métiers de l’hôtellerie et de la restauration vers lesquels ils se destinent, métiers d’exigence et d’excellence.

   

Les premières secondes de leur film, différentes fonctions défilent : poissonnier, boucher, boulanger, maraîcher… pour se terminer par ces mots : « cuisinier, multi-métiers », titre de leur réalisation. Ensuite, les images s’enchaînent, invitant le spectateur à s’immiscer dans les cuisines où la technicité accompagne chaque geste et le souci du détail. Jeunes héritiers de la cuisine gastronomique française, ils sont aujourd’hui son devenir.

« Que dire ? Ce n’est pas facile de créer et d’innover… Cette idée de me lancer dans ce concours est une émanation de mes élèves. J’essaie de favoriser une pédagogie interactive afin de donner l’envie d’apprendre [ce qui] est, il faut le dire, un objectif parfois difficile à atteindre. Néanmoins, il résulte d’une alchimie fine : la confiance apprenant-professeur. J’applique les composantes de Philippe Carré (professeur des universités en sciences de l’éducation) : affective, le plaisir d’apprendre, cognitive, la représentation positive du savoir et de la formation et conative, la propension à se former favorisant l’effort d’entreprendre, d’apprendre. Et ce concours répond tout à fait à ces critères », a confié Franck Leclerc, leur professeur en hôtellerie-restauration, techniques culinaires.

Si les lycéens ont remporté le clap d’argent, leur professeur a lui aussi été récompensé, en recevant une attestation de professeur innovant : « Je crois que ce prix me permet de me dire que nous y sommes arrivés. Si pour ma part j’avais un métier à mettre à l’honneur, ce serait celui de professeur car travailler avec des élèves m’apporte beaucoup et m’oblige à réfléchir au quotidien sur la dynamique de mes enseignements ».


Date de mise à jour : 09/06/2017


ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère