Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > L'académie > Actualités

« Le Pont », une création artistique intergénérationnelle

Portée par le Cirque-Théâtre d'Elbeuf, la création « Le pont », réunissant des amateurs et des professionnels autour de textes de Kafka, a donné lieu à deux représentations les 1er et 2 avril 2017, dans le cadre du festival « Spring ».

le 7 avril 2017

« Le Pont », une création artistique intergénérationnelle

« Le Pont », une création artistique intergénérationnelle

Ce projet de médiation culturelle a associé l'option musique du lycée André Maurois d'Elbeuf, dans le cadre du jumelage de l'établissement au Cirque-Théâtre, la chorale du collège Simone Veil de Bourg-Achard, dans le cadre d'une résidence d'artistes, et le chœur d'hommes « Seine Résonance » d'Elbeuf.

Ces trois groupes ont travaillé depuis le début de l'année avec l'ensemble Sequenza 9.3, sous la direction de Catherine Simonpietri, et le compositeur Philippe Hersant, qui a composé une pièce pour 3 choeurs et piano, sur la nouvelle de Kafka « Le Pont ».

Étapes de travail

Chaque groupe vocal impliqué a proposé des chants de son propre répertoire et des chants communs, travaillés dans un premier temps avec Catherine Simonpietri, dans leurs établissements respectifs. L'œuvre de Philippe Hersant, « Le Pont », a été composée en fin d'année 2016, et chaque groupe a rencontré le compositeur pour lui chanter sa partition, afin d'échanger sur ses attentes, et recueillir quelques conseils d'interprétation.

Les textes de Kafka qui ont été choisis illustrent les thématiques de la ville et de la vie en communauté, incitant à la réflexion sur la place de chacun dans le monde.

Le premier stage de mise en scène, regroupant tous les participants, a eu lieu au Cirque-Théâtre en janvier 2017. Les trois groupes ont ainsi fait connaissance, et découvert les choix de leur metteure en scène, Nedjma Benchaïb, dont l'idée directrice a été de regrouper les élèves et le choeur Seine Résonance sous la forme de familles, réunissant à chaque fois un homme du choeur, avec quelques lycéens et collégiens.








La création

Lors de deux représentations, les élèves ont été rejoints sur scène par un comédien, une acrobate sur corde volante et son veilleur, quatre chanteuses du choeur Sequenza 9.3, un pianiste, ainsi qu'un chanteur et un bassoniste pour le final. Les répétitions et les représentations ont été filmées par les élèves du BTS Audiovisuel du lycée Pierre Corneille de Rouen.

Ce projet a ouvert les portes de la musique contemporaine aussi bien aux élèves qu'au choeur d'hommes, leur offrant la riche expérience d'être les créateurs d'une pièce. Ce « pont » entre les générations a donné naissance à un spectacle émouvant, dans lequel chacun a tout naturellement trouvé sa place, au sein d'une famille ayant chacune son « papy », puisque c'est ainsi que les jeunes ont rapidement baptisé le chœur d'hommes.


Date de mise à jour : 07/04/2017


Paroles d'acteurs


Cassandre : « Nos « Papys» oublient souvent où ils doivent se mettre sur scène, mais quand ils commencent à chanter tous ensemble, ça nous donne des frissons, et on leur pardonne ! »

Jean-Marc : « J'en avais mal à l'estomac à cause du trac, mais quel bonheur d'être sur scène avec tous ces jeunes »

Luisa : « Partager la scène avec des professionnels comme Sequenza 9.3, ça met un peu de pression, mais ça motive pour être à la hauteur »

Fleur : « Au bout de ce projet, je connais plusieurs textes de Kafka par cœur, peut-être que je pourrai en tirer quelques citations pour mon bac de français ! »

Franck : « Chanter avec quelqu'un qui se balance au-dessus de votre tête procure une émotion que je n'avais encore jamais connue... »
ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère