Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > L'académie > Actualités

Olympiades de Sciences de l’Ingénieur-e

La finale académique des Olympiades de Sciences de l'Ingénieur-e s'est déroulée le 4 mai 2017 à l’IUT de Rouen, en présence de partenaires industriels et universitaires.

le 10 mai 2017

Olympiades des sciences de l’ingénieur

Olympiades des sciences de l’ingénieur

Les lycéens, en classe de première et de terminale des séries S, option SI, et STI-2D vérifient les derniers détails. Après des mois de travail, ils s’apprêtent à présenter leur projet à un jury, composé d’adhérents de l’Union des professeurs de STI (UPSTI), d’inspecteurs et de personnels de l’éducation nationale, d’ingénieurs, de représentants des partenaires du concours, venu évaluer la pluridisciplinarité, l’innovation et la fonctionnalité de leurs objets pluri-technologiques.

D’un stand à l’autre, les lycéens argumentent, expliquent les choix de conception, offrent une démonstration de leur réalisation… « Bien au-delà d’une maîtrise technique, nous attendons des lycéens qu’ils deviennent de vrais commerciaux lors de la présentation de leur projet, tout en mettant en avant l’apport de chaque membre de l’équipe dans sa concrétisation », a précisé Jean-Luc Vallée, directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques au lycée Pablo Neruda de Dieppe et membre du jury des Olympiades.

Jouer au chifoumi avec une main virtuelle, créer un distributeur de bonbons avec autorisation parentale, faciliter le travail des apiculteurs avec une ruche connectée…, le jury n’a pas caché son admiration face au professionnalisme et à l’ingéniosité des projets exposés par les 57 équipes en compétition.












Le palmarès


Le verdict de cette 8ème édition est tombé en fin d’après-midi en distinguant le projet d’Antonin, Loïc, Rewan et Robin du lycée Modeste Leroy à Evreux : « Battrust », un système de guidage pour les personnes malvoyantes.

« La thématique du handicap est venue spontanément car nous pensons qu’il n’y a pas assez d’innovation, et notamment pour les malvoyants. Nous avons alors cherché un dispositif accessible économiquement que nous avons baptisé « Battrust », un système composé d’un plastron, d’un sac à dos et de capteurs prévenant l’utilisateur malvoyant des obstacles environnants pour sécuriser tous ses déplacements. »

Choix du jury et coup de cœur des collégiens, les membres de l’équipe n’en reviennent pas : « Nous ne nous attendions pas à ce palmarès, c’est très gratifiant, nous sommes tellement fiers de représenter notre lycée à la finale nationale le 17 mai prochain au centre de recherche de Thalès, à Palaiseau. A cette idée, nous sommes extrêmement sereins, nous essayerons de conserver le même état d’esprit qu’à Rouen pour exposer notre projet, résultat d’un travail collectif et d’une excellente dynamique de groupe. »


    

Egalement conviés à défendre les couleurs de l'académie à la finale nationale, les lycées Guy de Maupassant ( Fécamp) pour le  projet « Piège à frelon asiatique » et Ferdinand Buisson ( Elbeuf ) pour la « Station nomade connectée de mesure de qualité d'air ».




Date de mise à jour : 10/05/2017


Le palmarès de la finale académique des Olympiades de Sciences de l'ingénieur-e :

1. Prix du jury et "coup de cœur des collégiens" : BATTRUST, système de guidage des malvoyants, Lycée Modeste Leroy, EVREUX

2. Piège à frelon asiatique, lycée Guy de Maupassant, FÉCAMP

3. Station nomade connectée de mesure de la qualité de l'air, lycée Ferdinand Buisson, ELBEUF

4. I.A. Puissance 4, lycée Anguier, EU

5. Ruche connectée, lycée Guy de Maupassant, FÉCAMP

  6. Urban Fitness Outdoor, lycée La Châtaigneraie, LE MESNIL ESNARD


ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère