Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > L'académie > Actualités > Actualité du recteur

Remise de tablettes numériques

Dans le cadre du Plan numérique pour l’éducation, Nicole Ménager, rectrice de l’académie de Rouen, et Frédéric Sanchez, maire du Petit-Quevilly, ont procédé à la remise de tablettes tactiles aux élèves de l’école Chevreul, le mardi 13 décembre 2016.

le 16 décembre 2016

Remise de tablettes numériques

Remise de tablettes numériques

Favoriser la réussite de chaque élève

Fiers de remplir ce rôle, les délégués des neuf classes de l’école élémentaire ont représenté leurs camarades pour recevoir de nouvelles tablettes tactiles.
« Je souhaite que ce nouveau matériel contribue à la réussite de tous les élèves », s’est exclamé Frédéric Sanchez.

Nicole Ménager a précisé : « vous êtes un laboratoire de cette nouvelle pédagogie numérique, nous reviendrons vous voir pour mesurer les évolutions apportées par l’utilisation des tablettes ».

Après cette remise symbolique, destinée à encourager l’enrichissement de stratégies pédagogiques, une séquence sur le fonctionnement d’une classe numérique a offert une appréciation instructive sur l’apport des tablettes numériques dans le processus d’apprentissage scolaire.













« Nous sommes passés à l’ère du numérique, c’est devenu un outil omniprésent dans nos vies quotidiennes. Par l’intermédiaire de ces tablettes, nous permettons à des élèves de milieux très hétérogènes d’être confrontés aux nouvelles technologies dès leur plus jeune âge. Le numérique ne se réduit pas qu’au virtuel, il y a des retombées concrètes », a souligné Didier Baiet, directeur de l’école Chevreul.

Preuve à l’appui au cours de la séance, dirigée par Pierre Obadia, professeur des écoles : « j’expérimente l’utilisation des tablettes depuis un mois. Avec ce nouveau matériel, les élèves sont plus impliqués, concentrés, ils apprennent mieux. Ils peuvent travailler en petits groupes, ce qui me permet d’apporter un soutien plus individualisé à mes élèves ».

Côté enseignement, le cours était parfaitement structuré, les élèves en petits groupes étant répartis en trois zones de travail : ordinateurs au fond de la classe, tablettes au centre et tableau VPI (vidéoprojecteur interactif).
« Je travaille les mathématiques en priorité, mais il existe des applications intéressantes pour le français, l’histoire-géographie et les sciences », reconnait Pierre Obadia, pour qui les bénéfices du numériques à l’école ne font aucun doute.

Le numérique en réseau d’éducation prioritaire « REP »

A l’instar de l’école élémentaire Chevreul, qui fait partie du réseau d’éducation prioritaire (REP) du collège Diderot, huit autres collèges REP de l’académie, dont trois dans l’Eure et cinq en Seine-Maritime, et les écoles qui leur sont rattachées, bénéficieront d’un équipement similaire.

Et ce, grâce à l’application du Plan numérique pour l’éducation lancé par le Président de la République, qui est déployé depuis mai 2015 et illustré au travers de l’axe 2 du projet académique 2014-2017 : « former un élève connecté et participatif ».


Date de mise à jour : 23/12/2016


ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère