Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > L'académie > Actualités

Résidence culturelle numérique au collège Jean Lecanuet de Rouen

Pour la deuxième année, en partenariat avec le festival « Terres de paroles », une résidence culturelle numérique est mise en place dans l’académie par la délégation académique à l’action culturelle, avec le concours de la délégation académique au numérique éducatif.

le 27 mars 2017

Résidence culturelle numérique au collège Jean Lecanuet

Résidence culturelle numérique au collège Jean Lecanuet

Cette année, c'est une compagnie portugaise qui travaille avec une classe de 4ème et une classe de 3ème du collège Jean Lecanuet de Rouen : la compagnie Formiga Atomica .

À l’instar de la résidence culturelle, le dispositif permet d’encourager la rencontre avec des artistes, favorise l'ouverture culturelle, le parcours artistique et la découverte du processus de création. Il stimule la créativité des élèves. La différence réside dans l’outil de communication car c’est par écran interposé que les échanges s’effectuent, puisque si les élèves sont bien dans leur classe à Rouen, les artistes sont au Portugal. C’est donc par visioconférence que les rencontres ont lieu.

Miguel Fragata et Inês Barahona, artistes portugais, vont présenter leur spectacle « la marche des éléphants » en avril prochain à l’Étincelle, théâtre de la ville de Rouen. Ils préparent également pour 2018 leur prochain spectacle « Les montagnes russes ».

Pour cette pièce de théâtre musical, ils partent à la recherche de sensations et d’émotions de l’adolescence. C’est dans cette perspective qu’ils collectent en France et au Portugal des journaux intimes, des musiques, des souvenirs, qui ont marqué différentes générations.

Avec eux, les élèves participent à une création originale pour laquelle les artistes les ont mis au défi de réaliser des tâches chaque jour entre deux visioconférences.


Le 3 mars, lors de la première rencontre, ils ont reçu une liste de missions à accomplir chaque jour de la semaine, doublée d’une action particulière à effectuer certains jours de la semaine.

Ainsi, muni d’un carnet et d’un stylo, ils ont été invités à noter chaque jour ce qu’ils mangeaient, quel que soit le moment de la journée ou encore à régler leur alarme à 19h37 précises et noter leur activité à ce moment précis.

Le samedi, les artistes leur ont également demandé de se regarder dans un miroir pendant trois minutes et de noter dans leur carnet ce qu’ils y avaient vu : qui est cette personne, que pense-t-elle, de quoi rêve-t-elle ?

Ou encore le mardi : avant votre douche du matin, notez l’heure et la première question qui vous vient à l’esprit ; puis notez une autre question à chaque heure de la journée.

Le mercredi : préparez la playlist de votre vie avec une musique qui vous reflète, une qui décrit votre enfance, une autre qui vous permet de bien vous réveiller le lundi matin, de danser le samedi soir…

Enfin, le jeudi les élèves devaient décrire dans leur carnet leur tenue préférée et le vendredi, lors de la visioconférence suivante, s’habiller avec cette même tenue.

Lors du deuxième échange par visioconférence, le contenu a porté essentiellement sur les défis réalisés par les élèves, qui ont massivement participé.

Geneviève Favre, professeur de lettres, évoque cette rencontre : « Certains ont joué le jeu de la tenue iconique et l'ont présentée. Les acteurs ont, à leur tour, montré leur tenue typique d’adolescents et ont joué sur leur photo d'autrefois ; réactions horrifiées des élèves… Ils en sont sortis enthousiastes, ravis d'avoir pu échanger avec des artistes qui leur ont semblé "normaux", même s'ils ont des "idées d'artistes" (sic) ».
Les prochaines étapes sont la venue des artistes dans l’établissement pour la réalisation d'ateliers avec les élèves et la représentation de leur spectacle au festival « Terres de paroles » 2O17 : "La Marche des Eléphants." Les élèves attendent ce spectacle avec impatience !


Date de mise à jour : 27/03/2017


ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère