Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > L'académie > Actualités

Visite du camp de concentration de Mauthausen

Des élèves du lycée Thomas Corneille de Barentin, du collège de Marceron de Montfort-sur-Risle et Schweitzer de la Bassée (Nord) se sont rendus en Autriche dans l’ancien camp de concentration de Mauthausen, à l’occasion des 70 ans de sa libération.

7 mai 2015 - 11 mai 2015

Visite du camp de Mauthausen

Visite du camp de Mauthausen

Le site historique de Mauthausen, situé en Autriche, est un ancien camp de concentration nazi. Utilisé dès 1938, des milliers de déportés y ont trouvé la mort jusqu'à la libération de 1945.

Le réseau CANOPE, en partenariat avec l’Amicale de Mauthausen, ont invité les élèves à s’y rendre au mois de mai 2015 pour participer aux commémorations. L’Amical de Mauthausen est une organisation française ayant pour objectif de pérenniser la mémoire des déportés de ce camp.

Bertrand Laude, professeur d’histoire-géographie au lycée Thomas Corneille, qui avait déjà effectué un voyage similaire avec des élèves il y a 10 ans, a pris la responsabilité de ce projet.
Ce voyage est en lien avec la plateforme multimédia à destination du monde de l’éducation sur « la mémoire des camps » que prépare CANOPE. Celle-ci s’appuiera sur les témoignages d’enseignants et d’élèves.

Deux classes de première ES (soit 59 élèves) accompagnés de leurs professeurs, ont rendu visite au site historique du 7 au 11 mai 2015.
Le premier jour, les élèves ont visité le camp principal du site. Le deuxième jour la visite s’est poursuivie au château d’Hartheim, ancien centre d’extermination, suivit d’une cérémonie organisée par les élèves, mise en place au camp principal de Mauthausen.
Le troisième jour, les élèves ont pu participer aux célébrations internationales pour le 70ème anniversaire de la libération du camp de Mauthausen. Ils se sont ensuite rendus au camp annexe de Gusen.

Tout au long de l’année, les élèves ont travaillé sur ce voyage. Plusieurs professeurs, de différentes disciplines ont organisé leur travail scolaire annuel autour de ce projet. C’est un travail interdisciplinaire qui a été mis en place. Cela a permis aux élèves de faire le lien avec le devoir de mémoire étudié en philosophie, des études des lettres de déportés en langues vivantes, les cours d’histoire ou encore lors des TPE (Travail Pédagogique Encadré) ainsi que pendant les cours d’éducation civique juridique et sociale. Travaillé sur la seconde guerre mondiale a également permis aux élèves de s’interroger sur les événements de notre monde actuel (tolérance et exclusion, valeurs démocratiques …) avec l’idée de transposer ce qu’ils étudient en classe avec la vie de tous les jours.

En plus de cela, les élèves ont participé au Concours National de la Résistance de la Déportation, assisté à des conférences d’intervenants extérieures (témoins, historiens..). Ils ont également visité le mémorial de la Shoah à Paris.

De plus, la cérémonie organisée par les élèves a demandé un important travail de préparation. Les élèves ont lu des textes et chanté devant les membres des familles d’anciens déportés. Ce travail à beaucoup plus aux personnes présentes qui ont félicité les élèves.
Leurs hommages lors de la cérémonie ainsi que leur présence lors de la célébration internationale ont permis de représenter et de montrer le soutien de la France.

Bien plus qu’un voyage scolaire, cela a permis aux lycéens de s’investir dans un projet pédagogique avec pour objectif une large diffusion puisqu’une exposition et un film devraient voir le jour et être diffusé auprès des élèves et familles ainsi que l’ensemble des partenaires de ce projet. Ce sera l’occasion d’une soirée de présentation des travaux réalisés par les élèves mais aussi l’occasion d’écouter leur témoignage à propos de cette visite.

Il est par ailleurs déjà prévu que la Journée des Arts qui a lieu chaque année au lycée ait pour thème l’an prochain la notion de « TRACES », en lien avec le projet de voyage à Mauthausen (arts plastiques, audiovisuel, théâtre, danse, photographie).

Ce projet s’inscrit dans l’axe 3 du projet académique, « L’éducation dans un monde ouvert ».





Date de mise à jour : 07/10/2015


ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère