Suivez-nous sur
  • picto-RSS
  • picto-twitter
  • picto-facebook
  • picto-newsletters
  • picto-nous contacter
ac-rouen.fr logo secondaire
les autres sites de l'académie
  • Projet académique,

Objectif : préserver la biodiversité

Collège R. Gaudeau - Les Andelys

Un projet sciences mené dans le cadre de la liaison école-collège par les élèves du club jardin du collège et ceux de la classe de CM1-CM2 de l’école Marcel Lefèvre

Cette année, un projet a permis d’associer les activités du club jardin, largement dévolues à la connaissance du vivant et à sa préservation, au projet de la classe de CM1-CM2 de Mme Louis de l’école Marcel Lefèvre des Andelys axé sur les êtres vivants de l’environnement.

Les similitudes de contenus du programme du cycle 3 de primaire et de celui de SVT de 6ème ont largement facilité la mise en place de ce projet qui s’inscrit dans la continuité des actions de sensibilisation et de préservation de la biodiversité de la démarche de développement durable engagé depuis de nombreuses années par le collège.

La définition du projet

Ce projet se prêtait à la mise en place d’une démarche d’investigation auprès des élèves ainsi qu’à la résolution de problèmes sous forme de tâches complexes. Nous avons donc choisi de procéder de la sorte.

Pour commencer, un recensement des êtres vivants présents dans les deux établissements a permis aux élèves de constater que la biodiversité des lieux était relativement réduite.

La problématique suivante a donc été soulevée : « Comment pourrions-nous augmenter la biodiversité du collège (ou de l’école) ? ».

Très rapidement, les élèves ont suggéré d’attirer des animaux en proposant de la nourriture et en créant des abris.

Ils se sont surtout focalisés sur les insectes et notamment ceux qui leur inspirent confiance ou admiration comme les coccinelles, les papillons ou les abeilles.

Au collège, une recherche d’information menée par le professeur documentaliste, Mme Cardet, a permis d’élargir la vision des élèves dans ce domaine.

Une jachère fleurie

L’installation d’une jachère fleurie s’est imposée rapidement comme une solution pour attirer la faune locale. La création d’un tel espace fut donc entreprise dans les deux établissements.

Au préalable, les élèves ont eu pour tâche de concevoir un schéma de la parcelle : ils ont dû pour cela définir la parcelle destinée à la jachère, sélectionner des graines florales susceptibles d’attirer un maximum d’animaux, déterminer le meilleur moment du semis, tout en utilisant les règles de représentation apprises en classe.



Au final, fin juin, deux mois après le semis, la jachère comptait déjà une flore abondante de plantes annuelles : coquelicots, phacélie, souci, bleuet des champs, nielle des blés, chénopode sauvage, pavot de Californie, cerfeuil, etc.

Des abris à insectes

Quant à la phase de construction des abris à insectes, elle a été l’occasion de faire travailler ensemble les élèves du club et de CM1-CM2. La rencontre qui a eu lieu le 22 mai 2014 a abouti à la confection de refuges à abeilles solitaires à partir de boîtes de conserves remplies de tiges sèches de sureau, de rumex ou de grande berce.

Les élèves avaient effectué au préalable des recherches et avaient mis au point un modèle d’abris. Cela fut l’occasion de parler de l’impact des matériaux sur l’environnement (programme de Technologie de 6ème).

La tâche de construction a été l’occasion de mobiliser plusieurs compétences liées aux SVT mais aussi à la Technologie.



Nous avons laissé une large marge d’autonomie aux élèves pour personnaliser ces abris. Nous avons été très agréablement surpris par leur créativité : sur des boîtes en fer-blanc, ils ont collé des images en lien avec la thématique ou réalisé des dessins. L’ensemble a été recouvert de vernis colle.

Cependant la mise en place a été trop tardive. Il faudra donc attendre le printemps prochain pour espérer voir s’installer des abeilles solitaires.

Toujours est-il que la jachère a attiré de nombreux insectes. Un suivi sur plusieurs années est envisagé sur les deux parcelles (école et collège) afin d’étudier les variations éventuelles et de relancer la réflexion des élèves (influence des facteurs locaux).


Christophe Leulier
Professeur de SVT
Collège Roger Gaudeau - Les Andelys
publié le 3 décembre 2014
http://www.ac-rouen.fr/academie/politiques-educatives/concours-et-actions-scientifiques-et-technologiques/objectif-preserver-la-biodiversite-102327.kjsp?RH=REC-SCI-TECHNO