Suivez-nous sur
  • picto-RSS
  • picto-twitter
  • picto-facebook
  • picto-nous contacter
ac-rouen.fr logo secondaire
les autres sites de l'académie
  • Projet académique,

"Climate change" : courrier aux décideurs de la COP21

Collège Jean Delacour - Clères

Durant l'année scolaire, les élèves de 4ème1 ont travaillé sur le thème de l'effet de serre, pour mieux le comprendre et agir pour la planète.

Leurs recherches ont été menées en Anglais et en Physique-Chimie.

Expérimentations, visite de l'exposition "Regardons-nous dans la glace" et présentation de cette exposition à tous les élèves de leur collège, les élèves se sont impliqués dans une véritable démarche de sensibilisation à l'effet de serre.

Ils ont ainsi préparé une conférence à destination des familles et participé au "Forum urgence climat", organisé le 6 juin au parc de Clères. Travaillant en réseau avec d'autres établissements, et plus particulièrement l'école de St Germain sous Cailly, ils ont échangé expériences et enquêtes. Leur brigade "Halte au gaspillage" incite les autres élèves à faire attention à leurs gestes quotidiens...
Et leurs projets se poursuivront l'année prochaine.



En fin d'année, les élèves ont rédigé un courrier à l'intention des décideurs de la 21ème Conférence climat (COP21) qui se réunira à Paris début décembre 2015. Cette conférence doit permettre de signer un grand accord sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Lettre à l’attention des décideurs

" Après avoir travaillé toute l’année sur le thème du climat, nous souhaitons interpeler nos décideurs sur l’urgence de trouver des accords pour limiter le changement climatique. Voici nos propositions :

Thème « Consommation »

  • Faciliter la production locale : il faudrait limiter l’importation et privilégier la production de produits locaux. Cela permettrait de créer de nouvelles entreprises et de créer des emplois.
  • De même, pour la nourriture, il faudrait aider les agriculteurs pour qu’on puisse plus facilement acheter les légumes, fruits et viande à la ferme. Les transports seraient moins importants, et en limitant le nombre d’intermédiaires, les produits seraient moins chers.
  • Nous pourrions aussi apprendre au collège comment cultiver un potager dans son jardin, et réapprendre les fruits et légumes de saison.
  • Interdire l’obsolescence programmée et faire en sorte que la réparation des appareils ne soit pas plus chère que l’achat d’un nouvel appareil (imprimante, grille-pain, électroménager). Il faudrait aussi améliorer la longévité des matériaux (batterie de téléphone), et utiliser des piles rechargeable en interdisant les piles non rechargeables.
  • Enlever les dates limites de consommation car les gens jettent des produits encore consommables.
  • Obliger les communes à mettre des poubelles de recyclages à côté des poubelles « normales » dans les rues.
  •  Enfin, il nous parait anormal de trouver dans les rayons des supermarchés des emballages inutiles : il faudrait interdire le sur-emballage pour des produits qui n'en ont pas besoin (boite en carton autour des tubes de dentifrice, autour des yaourts…), utiliser des matériaux facilement recyclables quand l’emballage est nécessaire, revenir à des emballages consignés pour obliger les gens à les ramener (bouteilles en verre), interdire les emballages individuels (biscuits), pouvoir acheter plus de produits en vrac.
  • On pourrait imaginer une campagne de sensibilisation où on réglemente le poids des sacs poubelles pour faire prendre conscience aux gens que l'on gaspille énormément.
  • Favoriser la création de magasins d'occasion donner une seconde vie à un maximum d’objets.

Thème « transport »

  • Nous aimerions voir plus de voitures électriques ou non polluantes et que les citoyens prennent plus les transports en commun ou le covoiturage. Pour cela, il faudrait faire baisser les prix d’achat des véhicules les moins polluants et développer les réseaux de transports en commun (dans les villes et entre les villages et les villes) pour que ça ne prenne pas plus de temps pour faire le trajet qu’en voiture. Il faudrait que les transports en commun soient moins chers, voir même quelques uns gratuits (bus, métro..). A terme, on pourrait imaginer que les voitures à essence ou au gasoil ne soient plus fabriquées.

Thème « Logement »

  •  Inciter à réutiliser des matériaux comme le carton pour construire des meubles. Les entreprises qui fabriquent des meubles à base de plastique pourraient avoir des aides pour se reconvertir.
  • Proposer des prêts à taux 0% pour l'isolation des maisons, ce qui permettra de limiter les GES et de faire des économies.

Thème « Agriculture »

  •  Inciter les agriculteurs à cultiver des produits BIO pour limiter la fabrication des pesticides et des engrais. Pour que les revenus des agriculteurs ne baissent pas, ils pourraient faire des activités payantes pour les touristes, faire visiter leur installation aux scolaires, et il pourrait y avoir un site internet créé par le ministère pour leur faire de la publicité.
  • Permettre aux agriculteurs de diminuer la production de boeuf en les aidant à diversifier leur production.

Thème « Energie »

  • Donner des subventions aux agriculteurs ou aux particuliers pour les inciter à installer des éoliennes dans leurs propriétés, ou même les obliger à réserver une petite partie de leur terrain à l’installation de production d’énergie renouvelable.
  • Travailler sur la recherche pour limiter les coûts d’installation. Trouver de nouvelles énergies renouvelables et les utiliser le plus possible.
  • Tous les bâtiments publics comme les mairies, écoles, centres commerciaux…devraient produire leur propre énergie de façon écologique (panneaux solaires par exemple).

Thème « Dans le monde »

  • Interdire la déforestation ! Punir plus sévèrement les personnes qui coupent des arbres illégalement et qui "s'installent" sur des territoires protégés et sur les réserves : Créer un fond de « lutte contre le changement climatique » à partir des amendes collectées.
  • Les pays devraient partager leur savoir-faire pour trouver des solutions ensemble, adaptées à chacun.

En conclusion, nous aimerions que la société gâche moins d'argent dans des choses inutiles et utilise cet argent pour des choses plus
écologiques.

Nous aimerions que la société devienne responsable et durable au lieu d'être une société de consommation. Pour favoriser
cela, il faudrait éduquer les gens, par exemple à l'aide de la publicité, de slogans marquants, comme ceux de la sécurité routière.

 
Les 4e1 du collège Jean Delacour de Clères
(Seine Maritime, Académie de Rouen)

publié le 11 juin 2015 mis à jour le 12 juin 2015
http://www.ac-rouen.fr/academie/politiques-educatives/developpement-durable/climate-change-courrier-aux-decideurs-de-la-cop21-114776.kjsp?RH=CROISS-VERTE