Suivez-nous sur
  • picto-RSS
  • picto-twitter
  • picto-facebook
  • picto-newsletters
  • picto-nous contacter
ac-rouen.fr logo secondaire
les autres sites de l'académie
  • Vie de l'académie,

Mise en place de filières de la croissance verte

La région Haute-Normandie est au cœur d'enjeux énergétiques importants

Tout en continuant à former les élèves et les étudiants de l'académie aux exigences nationales des diplômes, une adaptation des formations technologiques et professionnelles aux nouveaux enjeux technologiques et environnementaux est nécessaire. Cette adaptation s'est engagée dans l'académie sous différentes formes.

Les enjeux énergétiques en Haute-Normandie

La région Haute-Normandie est au cœur d'enjeux énergétiques importants :
  •  La géographique de ses territoires côtiers et marins doit permettre le développement raisonné de l'énergie éolienne (on shore et offshore) à moyen terme ;
  •  Les recherches actuelles dans le domaine des énergies marines et de la biomasse devraient renforcer sa position dans l'avenir ;
  •  Elle est une des premières régions de France dans le domaine de la production d'énergie électrique grâce à son parc actuel de centrales nucléaires et au développement prévu de celui-ci à brève échéance.

Afin de relever ces défis, les filières de formation dans les domaines de l'énergie, en termes de production comme de mise en œuvre, doivent donc s'adapter, aussi bien sur le plan des contenus que des publics accueillis et des organisations pédagogiques.

Ainsi, tout en continuant à former les élèves et les étudiants de l'académie aux exigences nationales des diplômes, une adaptation des formations technologiques et professionnelles aux nouveaux enjeux technologiques et environnementaux est nécessaire.

Cette adaptation s'est engagée dans l'académie sous différentes formes.

Des pôles de compétences académiques

Des pôles de compétences académiques, définis autour de thématiques industrielles comme l'énergie, sont construits pour que les équipes pédagogiques concernées puissent travailler en réseau collaboratif.

Ceci permet de développer les compétences et les connaissances nécessaires aux nouvelles exigences professionnelles, sous l'impulsion des corps d'inspection.

Les plateformes technologiques doivent être notamment encouragées à multiplier les projets avec le monde universitaire afin de construire et de maintenir leur expertise.

Des choix pédagogiques judicieux et la création de formations complémentaires spécifiques

Des formations existantes sont ou devraient être " colorisées ", c'est-à-dire personnalisées à l'environnement de formation et renforcées, autour de problématiques techniques ciblées.

Des réflexions sont notamment en cours sur les secteurs de Dieppe, Fécamp, Le Havre et l'agglomération de Rouen. Des formations sont envisagées dans les domaines de la gestion des déchets nucléaires, des sources d'énergies renouvelables, des systèmes énergétiques durables ou encore de l'efficacité énergétique des bâtiments.

La mise en place de ces nouvelles filières a pu ou est en train de se concrétiser grâce à la réflexion commune établie de façon pérenne et constructive avec le monde économique et à l'engagement sans faille des équipes pédagogiques, de leur capacité à innover et à travailler en équipe, aussi bien au sein des établissements scolaires qu'entre établissements et avec les partenaires du monde économique.
publié le 30 mars 2011
http://www.ac-rouen.fr/academie/politiques-educatives/developpement-durable/mise-en-place-de-filieres-de-la-croissance-verte-26734.kjsp?RH=CROISS-VERTE