Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > L'académie > Projet académique

Des réseaux, des chaînes d’action au service d’une stratégie

Axe 4 du projet 2014-2017

L'élaboration du projet académique est un moment rare – il se produit tous les quatre ans – et un temps fort de la vie d'une académie. C'est l'occasion pour toute la communauté éducative de s'approprier les priorités de la politique nationale, de tirer le bilan de l'activité passée de l'académie, de mesurer ses atouts et ses faiblesses, d'évaluer les expériences innovantes dans lesquelles elle s'est engagée puis, après une large concertation, de reprendre l'élan d'un nouveau projet.

Une stratégie volontaire de mise en réseau peut seule garantir l'efficacité et la performance du projet académique, au bénéfice de tous.


Le projet académique est un document fédérateur qui doit être utilisable où qu'on se place dans la structure académique. Ses axes et les principes qu'ils contiennent s'appliquent à tous les échelons académiques, que ce soit dans les classes, dans les écoles, dans les collèges et les lycées, dans les établissements d'enseignement supérieur, dans les bassins et les départements, dans les services académiques. Partout, il permet une mobilisation qui n'a qu'un objectif : le service que nous devons aux élèves.

L’enjeu réel du projet s'affirme dans l'axe 4 autour des mots clés de maillage, de décloisonnement et d’élaboration collective. Cet axe traverse de ce fait tous les autres axes du projet académique, dont il constitue la méthode.

C’est par une volonté partagée de mise en commun solidaire et méthodique des initiatives les plus porteuses et novatrices, prises dans différents territoires, à différentes échelles, par différents acteurs, que l’on peut faire évoluer les pratiques et les représentations dans notre académie.

La mise en réseau des acteurs, sur le modèle du campus des métiers et des qualifications et de celui des lycées des métiers, est un exemple pour notre académie. Il est essentiel que ce type de synergie puisse se développer à tous les niveaux. C'est ainsi que l'académie a installé un neuvième bassin, le bassin académique, qui affirme l'association de l'ensemble des services académiques et départementaux à la mise en œuvre du projet académique.

La diffusion et le partage cohérents des actions repérées doivent se déployer à l’intérieur de chaque établissement, de chaque bassin d'éducation et de formation (BEF), et entre les différents bassins, pour servir aussi loin que possible les objectifs visés par les axes du projet académique.

Il revient dès lors aux acteurs de se doter d’un cadre de travail collaboratif, propre à inscrire tout partenariat, toute liaison, toute coopération, dans une démarche de projet.
Les établissements, comme les BEF, construisent collectivement les actions qu’ils choisissent de mettre en place : cela va de la conception même des projets à leur planification concertée, en passant par une mise en œuvre harmonisée et une évaluation partagée. Cela suppose également, à chaque échelle d’action, une autoévaluation régulière et vigilante, soucieuse de la qualité pédagogique à promouvoir.

L'organisation du projet académique vise une communication fluide et permanente entre tous les échelons de la structure académique : les quatre axes de ce projet constituent les priorités d'une politique que tous, au-delà de leurs singularités, doivent partager.

Ainsi le projet académique s'incarne-t-il, au niveau des BEF, dans des objectifs opérationnels. Ils sont la synthèse entre les axes et les réalités du terrain.
Dans les écoles, les collèges, les lycées et les services académiques, des actions viennent systématiquement mettre en œuvre les objectifs opérationnels, et à travers eux, les axes.

Dans le même temps, l'académie favorise l'émergence de nouvelles collaborations, de chaînes d'actions entre les différents acteurs. Elle permet la communication entre les niveaux d'organisation, renforce les liens, promeut les innovations pédagogiques et éducatives des écoles, des collèges et des lycées, adapte sa structure et sa gouvernance à un environnement en profonde mutation.

Elle a par ailleurs mis en place des moyens humains et techniques qui permettent le partage, la mutualisation, le dialogue entre tous les acteurs du projet. Ils garantissent l'efficacité et l'appropriation collective du travail accompli dans les bassins. Au cœur du tissage de l’action collective, le travail d’équipe est donc une nécessité, qui garantit une culture commune.

Dans son projet, au travers de ce quatrième axe, l'académie veut permettre à chaque acteur de s’identifier comme l’indispensable maillon d’une chaîne d’actions, qu’il contribue lui-même à penser et à construire.

Repères pour agir : plan de formation par bassin, plan de formation académique, contrat d'objectifs, dialogue stratégique, référents numériques, référents culturels, référents du supérieur, référents classes préparatoires, campus des métiers et des qualifications (CMQ), lycées des métiers, réseau des lycées, carte des formations, méthodologie de projet, Microlycée, innovations et expérimentations, objectifs opérationnels, projets de bassin, indicateurs, prospective et performance, communication, qualité de l'accueil, qualité du service public, service public régional d'orientation (SPRO), relations usagers.




Date de mise à jour : 15/04/2014


bassins d'éducation et de formation

Les bassins d'éducation et de formation sont les leviers essentiels du projet académique, à travers leurs actions concrètes et évolutives.

Dernière actualité

projet académique

> Préambule
> Axe 1 : L'ambition pour chaque parcours
> Axe 2 : Former un élève connecté et participatif
> Axe 3 : L'éducation dans un monde ouvert
> Axe 4 : Des réseaux, des chaînes d'action au service d'une stratégie

les bassins et le projet

schémas du projet

ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère