Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > L'académie > Projet académique

L’éducation dans un monde ouvert

Axe 3 du projet 2014-2017

Lieu d'éducation à la vie et de formation de futurs citoyens, l'École ne reste pas en marge du monde et de ses évolutions. Elle doit faire leur place à toutes les cultures, s'ouvrir à l'international, favoriser le rapprochement entre les sociétés, sensibiliser aux problématiques environnementales et économiques, à l'entrepreneuriat, bref, être de plain-pied avec la vie réelle.

Cette ouverture nécessaire sur le monde et ses évolutions suppose que deux séries de cloisons s'abaissent : celles qui séparent à l'intérieur de l'école et transforment les parcours scolaires en des suites de cellules étanches ; celles qui isolent l'école de son environnement et l'affaiblissent. Nous savons comment garantir ces ouvertures nécessaires : nous devons collectivement construire des projets éducatifs et les partager largement dans le cadre de partenariats.


Appréhender la complexité du monde, en comprendre le fonctionnement sont des compétences fondamentales que l'école doit s'efforcer de développer chez les élèves. Deux raisons au moins nous y invitent.

La plus évidente est que le monde réel, qui est le sujet même d'une éducation, est aussi la source de toutes les curiosités et de tous les émerveillements. L'offrir à l'admiration des élèves, c'est leur donner le désir de le connaître, de se l'approprier, d'y contribuer. C'est probablement là une des plus puissantes motivations du travail scolaire.

C'est aussi offrir aux élèves l'opportunité de voir avec lucidité et sans préjugé un monde complexe, turbulent, parfois violent. En leur apprenant à comprendre et respecter les différences et à fonder leur jugement sur une analyse précise de la réalité, nous favorisons l'acquisition qu'ils doivent faire des valeurs de la République.

Le premier lieu où s'enseignent ce respect et cette solidarité sur lesquels repose la volonté de vivre ensemble est l'école elle-même.

Ces apprentissages doivent figurer de manière explicite dans les projets des écoles et des établissements scolaires, dans ceux des BEF, de sorte que tous, élèves, personnels et parents, contribuent à la mise en place d'une École Républicaine.
Dans cet esprit, une attention toute particulière sera apportée à ceux de nos élèves qui présentent des besoins éducatifs particuliers ou qui sont en situation de handicap. Notre école est l'école de tous.


Décloisonnée, notre école doit aussi être ouverte sur le monde. Cela implique la mise en place de partenariats. Ceux-ci contribuent à donner aux élèves toutes les chances d’intégrer une vision plus systémique de la société dans laquelle ils sont appelés à être acteurs.
Un partenariat authentique repose sur un projet partagé qui permet de proposer, de manière concertée, répétée et progressive une série d'actions réparties tout au long d'un cursus. Conçus avec cette exigence, les partenariats confortent sensiblement les actions pédagogiques et ont toute leur place dans le projet éducatif d'une école ou d'un établissement scolaire.

Les partenariats peuvent concerner tous les champs d'activité. Ils ont une importance particulière dans celui de l'ouverture au monde professionnel. En association étroite avec les collectivités locales et les acteurs de la vie économique et sociale, les équipes des écoles et des établissements scolaires mettent en place une éducation au monde économique, professionnel, à la notion d'entrepreneuriat.
Les partenariats avec les acteurs du monde économique et professionnel garantissent l’efficacité des stages et des périodes de formation en entreprise, en France ou à l’étranger.

L’éducation dans un monde ouvert comporte également la dimension d'ouverture à l’international des établissements. L'académie de Rouen souhaite développer une politique volontariste de diversification des enseignements linguistiques. La connaissance des systèmes éducatifs étrangers dans le cadre de partenariats diversifiés offre à ce titre des occasions de croiser les regards pour enrichir les pratiques : par exemple, des partenariats numériques, comme le e-Learning, permettent des interactions riches et formatrices.

Dans la même perspective, la sensibilisation des élèves aux enjeux environnementaux actuels et à venir, par le biais d’une éducation au développement durable, doit les préparer à l’exercice d’une citoyenneté plus éclairée.

Éduquer dans un monde ouvert, c’est enfin faire une grande place à l’autonomie pour valoriser toutes les initiatives, enrichir la perception du réel et ouvrir l'esprit à la diversité des situations humaines.

Toutes ces priorités sont en totale cohérence et complémentarité avec l'ensemble des partenariats déjà développés dans l'académie et qui permettent l'efficacité des politiques culturelles, numériques, internationales, scientifiques ou environnementales.


Repères pour agir : parcours d'éducation artistique et culturelle, projet éducatif territorial (PEDT), enseignant référent pour l'action européenne et internationale, programmes européens, persévérance scolaire, période de formation en milieu professionnel (PFMP), entreprendre pour apprendre, comité local école-entreprise (CLEE), mini-entreprises, centre de formation d'apprentis (CFA), projet personnel de l'élève, convention pour le développement d’échanges scolaires et d’actions de coopération éducative avec les Collèges d’enseignement général et professionnel (Cégeps) de l’Est du Québec, mobilité européenne et internationale, jumelage, eTwinning, éducation au développement durable, comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC), charte de la laïcité.



Date de mise à jour : 28/01/2015


bassins d'éducation et de formation

Les bassins d'éducation et de formation sont les leviers essentiels du projet académique, à travers leurs actions concrètes et évolutives.

Dernière actualité

les bassins et le projet

schémas du projet

ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère