Suivez-nous sur
  • picto-RSS
  • picto-twitter
  • picto-facebook
  • picto-newsletters
  • picto-nous contacter
ac-rouen.fr logo secondaire
les autres sites de l'académie
  • Orientation,

Repères n°9 pour l'orientation

Bilan de l'année scolaire 2013-2014

Neuvième Repères pour l'orientation

Le service académique d'information et d'orientation présente le bilan détaillé de l'orientation et de l'affectation dans l'académie de Rouen à l’issue de l’année scolaire 2013/2014. Aux côtés des indicateurs des processus d’orientation et des résultats des procédures d’affectation des élèves, d’autres données viennent enrichir l’observation des territoires en matière de formation, de lutte contre le décrochage scolaire et d’accès à l’enseignement supérieur.

Ces données permettent également d’analyser la tension entre la demande de formation et la réponse de l’institution.

L’année scolaire 2013/2014 est caractérisée par la poursuite des efforts engagés par l’académie pour rapprocher les résultats de l’orientation de ceux enregistrés au niveau national. Ainsi, au collège, le parcours de l’élève haut-normand est presque sans rupture de la 6ème à la 3ème.

Le redoublement est devenu une décision d’orientation marginale.

Cette fluidité rencontre un premier obstacle à l’entrée du lycée général et technologique où nous observons un taux de décisions d’orientation vers la classe de 2de générale et technologique en retrait de près de deux points du taux national, ceci en faveur de la voie professionnelle.

Une demande soutenue pour l’orientation en première année de CAP reste également une forte caractéristique de l’académie. L’accès à ce niveau de qualification est toutefois limité par la diminution de l’offre de formation en apprentissage.

Les données de l’orientation après la classe de 3ème avec option Découverte Professionnelle 3h interrogent sur le travail mené avec les élèves ayant fait ce choix après la classe de 4ème. En effet, seuls 40% des élèves ayant suivi l’option DP3 en classe de 3ème intègrent une classe de 2de générale et technologique, contre 61% des élèves n’ayant pas suivi cette option.

A contrario, ces élèves sont majoritairement présents dans la voie professionnelle (près de 41%, dont 35% en classe de 2de professionnelle et 6% en 1ère année de CAP).

L’option Découverte Professionnelle semble constituer une pré-orientation vers la voie professionnelle des élèves l’ayant choisie en classe de 3ème.

Au lycée, le taux de passage en première générale et technologique, avec 87,2%, s’éloigne légèrement du taux national (88% cette année).

L’écart entre la demande des familles et la réponse apportée, plus important dans l’académie qu’au niveau national, interroge sur le dialogue entre notre institution et ses usagers. On constate cette année encore que les décisions d’orientation vers la classe de 1ère STMG restent supérieures de 1.5 point à la demande des familles.

Les préconisations nationales en matière d’accueil des bacheliers technologiques en IUT et de bacheliers professionnels en plus grand nombre en BTS, se traduisent désormais concrètement par une présence plus significative de jeunes issus de ces deux voies dans l’enseignement supérieur. Ceci participe à l’élévation du niveau d’ambition des élèves ainsi qu’à la valorisation de la voie professionnelle.

Enfin, le bilan de la mission de lutte contre le décrochage scolaire montre l’étendue et la diversité des dispositifs mis en oeuvre dans nos établissements pour lutter contre l’exclusion scolaire.
publié le 9 décembre 2014 mis à jour le 9 février 2018
http://www.ac-rouen.fr/academie/publications-statistiques/reperes/reperes-n-9-pour-l-orientation-102604.kjsp?RH=REP-SAIO