Suivez-nous sur
  • picto-RSS
  • picto-twitter
  • picto-facebook
  • picto-newsletters
  • picto-nous contacter
ac-rouen.fr logo secondaire
les autres sites de l'académie
  • Action culturelle,

"Je voudrais que la nuit me prenne", lauréat de la 3e édition du prix Femina des Lycéens


Le roman Je voudrais que la nuit me prenne d'Isabelle Desesquelles aux éditions Belfond a été élu mercredi 5 décembre 2018 par le jury d’élèves « Prix Femina des lycéens 2018 » - 3ème édition.

Faisant suite à une initiative de deux enseignantes du lycée Val de Seine de Grand-Quevilly, ce prix littéraire, lancé à la rentrée 2016 par la Délégation académique à l'action culturelle - DAAC - de Rouen et la librairie L'Armitière, permet d’encourager la pratique de la lecture auprès des élèves et d’inviter la littérature contemporaine à s’inscrire davantage dans l’enseignement des Lettres.

400 élèves de l'académie normande, rejoints par deux classes de l’académie de Lille, ont lu l’ensemble des dix ouvrages de la seconde sélection du prix Femina. Dans chaque classe, un délégué a été élu pour défendre le roman choisi lors du jury final.

Ce sont donc quatorze élèves qui se sont réunis le mercredi 5 décembre 2018 à la bibliothèque Alexis de Tocqueville de Caen. Après deux heures de délibérations, animées par une libraire et une inspectrice de Lettres, le résultat était annoncé : Je voudrais que la nuit me prenne d'Isabelle Desesquelles a recueilli 8 voix contre 6 face à Roissy de Tiffany Tavernier aux éditions Sabine Wespieser qui a également été beaucoup apprécié.

Isabelle Desesquelles a su séduire les lycéennes et les lycéens à travers l’histoire d'un amour immense qui relie une petite fille de 8 ans à ses parents adorés. Un drame familial va se dévoiler au fil de la narration. Les élèves ont insisté sur la poésie et l'émotion qui se dégageaient du roman. Les trois membres du jury Femina présentes, mesdames Evelyne Bloch-Dano, Christine Jordis et Josyane Savigneau, ont été sensibles au choix des élèves, insistant sur l'exigence d'écriture de ce roman.


L'auteure, contactée par téléphone, s'est déclarée particulièrement émue précisant On ne triche pas avec les jeunes gens.

Particulièrement fécondes en projets d’éducation artistique et culturelle, notamment en faveur de la lecture et de l’écriture, l'académie normande remercie le réseau des librairies indépendantes « Libraires en Normandie » qui offre un lot de livres par classe et apporte son soutien dans l'organisation des rencontres entre les auteurs des ouvrages sélectionnés et les classes engagées.

Je voudrais que la nuit me prenne - prix Femina 2018

publié le 6 décembre 2018
http://www.ac-rouen.fr/actions-educatives/action-culturelle/je-voudrais-que-la-nuit-me-prenne-laureat-de-la-3e-edition-du-prix-femina-des-lyceens-215104.kjsp?RH=ACTION_CULTURELLE