Suivez-nous sur
  • picto-RSS
  • picto-twitter
  • picto-facebook
  • picto-nous contacter
ac-rouen.fr logo secondaire
les autres sites de l'académie
  • Relations internationales,
  • Pédagogie,

Concours Kamishibaï

Date limite d'inscription : 22 octobre 2018

DULALA (D'Une Langue À L'Autre) est un pôle national de ressources et de formation sur le bilinguisme et l'éducation plurilingue qui est à l'origine du concours Kamishibaï plurilingue.

Le concours kamishibaï s'adresse aux écoles maternelles, élémentaires et aux collèges.

Le kamishibaï plurilingue permet de développer chez les enfants des stratégies d'apprentissage, des capacités d'écoute, d'observation, de comparaison et de réflexion sur les langues et le langage ainsi que la coopération dans le cadre d'un travail de rédaction et d'illustration.
Cela leur permet également de luter contre les discriminations et de favoriser le vivre-ensemble en valorisant les langues qui sont traitées sur un pied d'égalité.
Ce projet rejoint les objectifs de Ministère de l'Éducation nationale  qui préconise dès l'école maternelle un "éveil à la diversité linguistique" et une "sensibilisation à la pluralité des langues" dans les nouveaux programmes.

Descriptif de l'épreuve

Un seul kamishibaï sera accepté par classe participante.

Kamishibaï (紙芝居 en japonais) signifie « Théâtre de papier ». C’est une technique de narration d’origine japonaise, une sorte de théâtre ambulant, qu’utilisaient originairement des conteurs de rue pour raconter des histoires aux enfants en glissant des planches illustrées dans un castelet en bois : le butaï. Chaque planche met en scène un épisode de l’histoire, sur le côté recto on retrouve l’image et sur le côté verso un texte court et simple. 

Le kamishibaï plurilingue est à la fois un moyen envoûtant et ludique pour raconter des histoires ainsi qu’un puissant outil pédagogique pour favoriser l’apprentissage de la lecture, de l’écriture, de l’expression orale et artistique.

Les planches : texte et illustration

  • le format des planches est le suivant : 37 cm sur 27,5 cm (format standard, légèrement inférieur au format A3). Le kamishibaï peut donc être imprimé en format A3 puis découpé pour respecter le format requis ;
  • le kamishibaï doit être composé (couverture comprise) de huit (8) à quatorze (14) planches maximum ;
  • l'histoire doit se présenter selon le principe du kamishibaï : sur le recto des planches une illustration etsur le verso le texte de l'histoire  ;
  • toutes les langues étrangères, régionales,... sont acceptées. La diversité des langues peut apparaître dans le texte, mais aussi dans les illustrations.
Attention, il ne s'agit pas de traduire le même texte dans différentes langues : l'alternance entre les langues doit refléter au mieux la réalité de pratiques plurilingues ou plurilangagières.
Chaque mot ou phrase dans une autre langue que le français devra être traduit-e sur la même planche en bas de page.
La prononciation des mots est également souhaitée entre crochets.

Phases du concours

Inscriptions

Les inscriptions se font par en remplissant le bulletin d'inscription à télécharger et imprimer avant le 22 octobre 2018.

Envoi du kamishibaï plurilingue

Avant le 18 février 2018.
Le kamishibaï devra être photocopié ou imprimé en couleur sur un papier de 250 grammes (semi cartonné).
Les dessins ne devront être ni pliés ni roulés.
Seules les planches sont à envoyer, et non pas le butaï (le castelet).

Évaluation

Un grand jury analysera les travaux durant le mois d'avril 2019.

Remise des prix

Le remise des prix aura lieu pendant la Semaine des langues vivantes.
Un prix par catégorie sera attribué. Les catégories sont les suivantes :
  • catégorie 3-6 ans ;
  • catégorie 6-10 ans ;
  • catégorie 10-15 ans.

publié le 21 septembre 2018 mis à jour le 24 septembre 2018
http://www.ac-rouen.fr/actions-educatives/ouverture-internationale/europe-et-international/concours/concours-kamishibai-206069.kjsp?RH=RI-CONCOURS