Suivez-nous sur
  • picto-RSS
  • picto-twitter
  • picto-facebook
  • picto-nous contacter
ac-rouen.fr logo secondaire
les autres sites de l'académie
  • Relations internationales,

Partenariats et appariements scolaires

Guide et conseils pour réaliser un partenariat ou un appariement scolaire dans une école, un collège ou un lycée.

Définition d’un partenariat scolaire :

Le partenariat scolaire est une mise en relation entre un ou plusieurs établissements français, européens ou étrangers, qui s’appuie sur un ou plusieurs projets de coopération éducative. Il concourt ainsi à la mise en œuvre des objectifs et des programmes nationaux et sert de cadre à la mobilité virtuelle et/ou physique. Il peut se décliner sous différentes formes : programmes européens, accords bilatéraux, appariements.

Les partenariats scolaires internationaux sont des éléments fédérateurs : ils permettent à l'ensemble de la communauté éducative de se retrouver autour de projets spécifiques, durables et pluridisciplinaires. Les élèves sont également appelés à relayer individuellement ces partenariats et à créer des liens et des échanges à distance avec leurs correspondants en recourant aux technologies de l'information et de la communication (visioconférences, outil informatique…).

Le partenariat, qu’elle qu’en soit la durée, s’inscrit, dans la mesure du possible, dans le cadre d’un dispositif déjà existant (un programme européen ou un cadre bilatéral ayant donné lieu à la signature d’un accord de coopération dans le domaine de l’éducation entre les deux pays ou leurs services déconcentrés). Toutefois, dans le cas où un établissement souhaite établir un partenariat hors programmes existants, il lui est fortement recommandé d’entrer dans le cadre d’un appariement.

Définition d’un appariement scolaire :

ll s'agit de l'homologation officielle de la relation entre un établissement scolaire français et un établissement scolaire étranger. L'appariement est la plus ancienne forme d'échange entre établissements de pays différents.

L'appariement est une forme de jumelage entre une école ou un établissement scolaire français et un établissement scolaire étranger. S’il peut être initié à l’occasion d’un voyage scolaire, il suppose la volonté réciproque d’instaurer un partenariat durable autour d'une véritable coopération éducative. Il n'implique pas d'obligation de mobilité (d’élèves ou d’enseignants, lors de séjours linguistiques et culturels), mais peut consister en des échanges d'informations, de correspondance postale, électronique ou de vidéos, de productions d'élèves, etc.

Tous les établissements scolaires du premier et second degré, public et privé sous contrat peuvent faire une demande d’appariement. Les établissements sont encouragés à conclure un appariement dès lors qu’ils ont mis en place un échange fructueux et s’inscrivant dans la durée. Les établissements partenaires doivent si possible être de même type et de classes d’âge équivalentes.

Organisation des échanges physiques :

L’appariement constitue un cadre officiel pour tout partenariat et implique une coopération dont les modalités sont définies par les deux établissements partenaires. Lorsque ces établissements souhaitent mettre en place une action de mobilité physique, ils en déterminent l’organisation dans une convention qu’ils cosignent. Dans l’établissement français, cette convention est soumise à l’accord du Conseil d’administration.

L’accent doit être mis, dans l’élaboration et la définition du projet, sur :

  • L’ouverture internationale de l’établissement,
  • La mise en œuvre d’un projet éducatif conjoint,
  • L’interdisciplinarité,
  • L’amélioration des compétences linguistiques des élèves.

Dans tous les cas, l’échange physique de classes doit correspondre aux orientations du projet d’établissement et être entériné par le conseil d’administration.
Il est possible de suspendre temporairement l’activité d’un appariement. Mais s’il ne donne plus lieu à un échange fructueux, il convient d’en demander l’annulation auprès de la DAREIC.

Démarches à suivre :

Si l'établissement n'a pas encore de partenaire identifié :

Le chef d'établissement transmet sa demande de recherche de partenaire étranger grâce au formulaire mis à disposition (cf. formulaire type de demande de partenariat) à la DAREIC, par courrier électronique à l’adresse suivante : dareic2@ac-rouen.fr.

La DAREIC transmet la demande au service de coopération et d'action culturelle (SCAC) de l'ambassade de France du pays concerné, afin qu’il puisse lancer les recherches de partenaire pour l’établissement scolaire français.

Le ministère des Affaires étrangères (MAE), par l'intermédiaire du SCAC, apporte son concours à la DAREIC en l'aidant à identifier un établissement partenaire à l'étranger et en vérifiant les garanties offertes par cet établissement.

Une fois l'établissement partenaire identifié, la DAREIC en informe l'établissement français.

Après acceptation du partenariat par l'établissement demandeur, la validation définitive de l'appariement est prononcée par le recteur d'académie qui en adresse la notification au chef d'établissement.

Une fois la validation prononcée, l'appariement constitue un cadre officiel pour le partenariat. Les deux établissements conviennent ensuite des modalités de coopération et, le cas échéant, des actions de mobilité.

Lorsqu'un établissement public d'enseignement français et l'établissement avec lequel il a conclu un appariement souhaitent mettre en place une action de mobilité physique, ils déterminent les modalités d'organisation de cette mobilité dans une convention qu'ils cosignent. Dans l'établissement public d'enseignement français, cette convention est soumise à l'accord du conseil d'administration.

Si l’établissement a déjà un partenaire identifié :

Le chef d'établissement transmet sa demande de validation officielle d’appariement avec un partenaire étranger grâce au formulaire mis à disposition (cf. formulaire-type de prononciation de validation d’un appariement) à la DAREIC, par courrier électronique à l’adresse suivante : dareic2@ac-rouen.fr.

La DAREIC transmet la demande au service de coopération et d'action culturelle de l'ambassade de France du pays concerné, afin qu’il puisse donner son accord pour la validation officielle de l’appariement entre l’établissement scolaire français et l’établissement scolaire étranger.

Après vérification du souhait de l’établissement scolaire étranger d’officialiser cet appariement, la validation définitive de l'appariement est prononcée par le recteur d'académie qui adresse une notification au chef d'établissement.

Une fois la validation prononcée, l'appariement constitue un cadre officiel pour le partenariat. Les deux établissements conviennent ensuite des modalités de coopération et, le cas échéant, des actions de mobilité.

Lorsqu'un établissement public d'enseignement français et l'établissement avec lequel il a conclu un appariement souhaitent mettre en place une action de mobilité physique, ils déterminent les modalités d'organisation de cette mobilité dans une convention qu'ils cosignent. Dans l'établissement public d'enseignement français, cette convention est soumise à l'accord du conseil d'administration.
publié le 4 janvier 2011 mis à jour le 29 juin 2017
http://www.ac-rouen.fr/actions-educatives/ouverture-internationale/europe-et-international/partenariats-academiques/partenariats-et-appariements-scolaires-22476.kjsp?RH=RI-PARTENAIRES-ACAD