Suivez-nous sur
  • picto-RSS
  • picto-twitter
  • picto-facebook
  • picto-newsletters
  • picto-nous contacter
ac-rouen.fr logo secondaire
  • Vie de l'académie,
  • Enseignement supérieur,
  • Lycée,
  • Orientation,
  • Education/Economie,

Labellisation de deux nouveaux Campus des métiers et des qualifications en Normandie

le 2 février 2015

Deux nouveaux campus des métiers et des qualifications (CMQ) normands ont été labellisés par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, dans le cadre du 2ème appel à projets national du 20 février 2014.

Christophe Prochasson et Claudine Schmidt-Lainé, recteurs des académies de Caen et de Rouen, chanceliers des universités, Laurent Beauvais et Nicolas Mayer-Rossignol, présidents des Régions de Basse et Haute-Normandie, Joël Alexandre, président de la ComUE Normandie Université, « se réjouissent de la labellisation de ces deux nouveaux CMQ qui concrétisent le travail en partenariat et en réseau mené par les acteurs de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’économie dans des secteurs porteurs d’avenir, d’ambition et d’emploi pour les jeunes du territoire normand.

La Normandie compte désormais quatre CMQ labellisés, après le CMQ de l’industrie des énergies situé à Cherbourg et le CMQ des énergies et de l’efficacité énergétique situé à Fécamp ».

1. Le CMQ « Propulsions, matériaux et systèmes embarqués »




Le Campus des Métiers et des Qualifications « Propulsions, matériaux et systèmes embarqués » est bâti autour du technopôle du Madrillet et du plateau nord de Caen, campus d’excellence scientifique et d’innovation.

Ce travail en commun des deux académies et des deux Régions repose sur des liens et des structures déjà existants : les filières Normandie AeroEspace (NAE), automobile (ARIA), électronique et les pôles de compétitivité Mov’eo et TES, l’institut Carnot et le CNRT Matériaux, les Chambres de commerce et d’industrie (CCI), les universités, les établissements d’enseignement supérieur et les organismes notamment le CNRS qui travaillent déjà en synergie au travers de la ComUE Normandie Université. Cette thématique est structurante dans le dossier Normand’I-SITE déposé par la ComUE Normandie Université dans le cadre de l’appel à projets “Écosystème d’excellence” du second Programme d’Investissements d’Avenir (PIA2).

L’offre de formation de ce CMQ, des niveaux CAP aux BTS, s’étend sur 55 établissements des deux académies de Caen et de Rouen (lycées, CFA et centres AFPA).

La couverture géographique du campus et le nombre de participants conduisent à une organisation sous forme d’association loi 1901. Le siège de cette association sera situé au lycée Marcel Sembat de Sotteville-lès-Rouen. Lycée des métiers des propulsions et énergies durables, le lycée Marcel Sembat est aussi l’établissement pilote du réseau des établissements de la propulsion et des systèmes embarqués mis en place par l’académie de Rouen.

Les objectifs de ce CMQ sont, conformément aux orientations des CPRDFP, l’élévation du niveau de formation, la poursuite d’études dans l’enseignement supérieur et la sécurisation des parcours professionnels dans les filières de formations industrielles, technologiques et scientifiques. Le continuum des formations du bac - 3 au bac + 3 et au-delà, pour les métiers de la mécanique, de l’usinage, de la chaudronnerie, de l’électronique, que ce soit en recherche et développement ou en production, est donc spécifiquement au centre des actions du CMQ.

Ce campus développera également un volet numérique éducatif dans son projet pédagogique, de même que des projets et actions d’ouverture européenne et internationale.

A noter : Thomas Pesquet, spationaute de l’Agence Spatiale Européenne, enfant de Normandie, a souhaité apporter son soutien à la démarche de constitution de ce CMQ « Propulsions, matériaux et systèmes embarqués ».

(De g.à d.) Gildas Le-Hir *, Claudine Schmidt-Lainé, Thomas Pesquet et Nicolas Mayer-Rossignol

* Chef d'établissement support du nouveau CMQ normand " Propulsions, matériaux et systèmes embarqués "
 

2. Le CMQ « Biotechnologies et Bio-industries »


Ce Campus des Métiers et des Qualifications haut-normand, dont le siège sera basé au lycée Leopold Sedar Senghor d’Evreux, a pour objectif de fédérer, autour des biotechnologies et des bio-industries, des entreprises, des laboratoires de recherche et des structures de formation. Il appuie la signature scientifique et technologique du centre d’Evreux et s’inscrit parfaitement dans le territoire haut-normand qui est depuis longtemps porteur de fortes synergies entre ces domaines.

Ce CMQ rejoint la démarche régionale de structuration des grands réseaux de recherche et des campus thématiques, démarche qui a pour vocation de se développer au sein de la ComUE Normandie Université. Il constitue ainsi une partie d’un campus plus vaste, régional, autour de la cosmétique, la santé et le bien-être.

L’offre de formation de ce CMQ Biotechnologies et Bio-industries s’appuie sur des établissements d’enseignement secondaire, d’enseignement supérieur et de recherche, et sur un groupement d’intérêt public (GIP) « Normandie Sécurité Sanitaire ». Le CMQ regroupe notamment les structures suivantes : le lycée Senghor d’Evreux, le lycée Galilée de Franqueville-Saint-Pierre, l’Université de Rouen avec l’IUT d’Evreux, l’UFR des Sciences et Techniques (antenne d’Evreux) et l’ESITech, ainsi que la plateforme technologique « Normandie Sécurité Sanitaire ».

L’ensemble des formations constituant ce CMQ est reconnu par les entreprises du domaine des bio-industries sur la région Haute-Normandie. Il existe déjà des relations soutenues entre ces établissements de formation et des structures comme le pôle de compétitivité Cosmetic Valley ou le technopôle Chimie Biologie Santé. Ces structures d’enseignement ont déjà une expérience du travail en réseau au travers du GIP mais également du réseau des lycées des métiers de la chimie constitué par l’académie de Rouen et l’UIC Normandie.



 
Les principaux objectifs et orientations pédagogiques de ce CMQ sont les suivants :
  • Améliorer les passerelles entre formations secondaires et supérieures;
  • Développer des formations diplômantes répondant aux besoins de la filière;
  • Développer l’axe formation tout au long de la vie ;
  • Mettre en place des moyens de communication autour des métiers des biotechnologies et des bio-industries ;
  • Favoriser l’esprit d’entrepreneuriat.
 
Le campus développera en outre un volet numérique éducatif dans son projet pédagogique, de même que des projets et actions d’ouverture européenne et internationale.


publié le 2 février 2015 mis à jour le 15 juin 2015
http://www.ac-rouen.fr/actions-educatives/voie-professionnelle/labellisation-de-deux-nouveaux-campus-des-metiers-et-des-qualifications-en-normandie-105908.kjsp?RH=1271944472954