Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > Outils > Publications > Rectorat > Acad'Innov

Apprendre avec les parents

Mener l’élève vers la réussite avec l’aide de ses parents

L’aide aux apprentissages mise en place au collège Croix Maître Renault de Beaumont-le-Roger n’est pas qu’une assistance aux devoirs mais vise à accompagner et faciliter l’adaptation des entrants de 6ème aux exigences du collège. Cette volonté d’aide plus globale s’appuie également sur les séances destinées à toutes les classes de 6ème et dédiées à l’estime de soi, encadrées par une association.

Apprendre avec les parents

Apprendre avec les parents

Le constat de départ

Bien des élèves, surtout dans les familles culturellement défavorisées, ont une faible estime d’eux-mêmes et présentent un déficit de compréhension face aux attendus scolaires. Ils ne savent pas comment effectuer leur travail personnel (apprentissage des leçons, exercices d’application, travaux de préparation des séquences en classe).
Dans certaines familles, les parents dont le passé scolaire a parfois été mal vécu s’impliquent difficilement dans le parcours de leur enfant et se sentent désarmés vis-à-vis de tout suivi scolaire.

La nécessaire présence des parents

La participation des parents à l’aide aux apprentissages et aux devoirs personnels a pour objectif de les rassurer et de les légitimer comme accompagnants, ce qui les valorise aux yeux de leurs enfants et leur permet de réinvestir le champ scolaire. Pour ce faire, la présence d’un parent à au moins deux séances fait partie du contrat moral établi avec eux.

Quels élèves aider ?

Le choix des élèves concernés se fait en tenant compte des fiches de liaison fournies par les écoles primaires, des difficultés perçues lors des séances d’ «Estime de soi » de début d’année de 6ème, et des listes fournies par les professeurs principaux après quelques semaines.

Un encadrement évolutif

Les séances d’aide, qui ont lieu le jeudi à partir de 17h15 dans les locaux du collège, débutent par un entretien de mise en confiance et la mise en pratique des méthodes d’analyse de « gestion mentale » afin de définir les besoins des élèves et les méthodes qu’ils peuvent mobiliser pour améliorer leurs apprentissages.
La séquence d’aide est calibrée sur cinq séances d'une heure mais peut être prolongée en fonction des besoins.


 

Et après ?

À l’issue de ces séances individuelles, l’élève peut intégrer un groupe de travail scolaire collaboratif sur le même créneau horaire. Les élèves se regroupent autour d'une même table, ils échangent sur les devoirs qu'ils ont à faire et s'entraident. Ils travaillent ainsi l'autonomie, la prise d'initiative, l'écoute des autres, la prise de responsabilité, la confiance en soi. L'adulte, bien que présent, intervient très peu et se contente de veiller au respect de quelques règles (niveau sonore, travail en commun).

Des élèves qui ont du mal à s'intégrer au collège arrivent à trouver leur place dans ce groupe car ils y développent un grand sens du respect. Nous avons aussi remarqué qu'ils deviennent plus autonomes en étude. Ces séances d’aide, qui accueillent en quatre phases entre 20 et 25 élèves chaque année, ont fait disparaître les redoublements en 6ème.

Ce groupe de travail est aussi ouvert, en tout début d’année, en direction des élèves de 5ème ayant bénéficié du dispositif en 6ème et qui en éprouvent le besoin.


Élisabeth Wintzer , CPE
Tatiana Mace , Assistante Pédagogique
Amélie Lefevre , AED.

Date de mise à jour : 26/04/2016


Témoignages


 « Le collège c’est compliqué. Je suis plus facilement le travail de ma fille en venant à l’aide. J’ai vu aussi où elle étudiait et c’est intéressant », maman d’une élève.

« J’ai vu comment vérifier les devoirs de mon fils par l’ENT et l’aider dans ses leçons », maman d’un élève.


ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère