Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > Outils > Publications > Rectorat > Acad'Innov

Assurer la promotion de la filière professionnelle auprès des élèves

Le lycée Galilée, "Lycée des métiers de la chimie et des biotechnologies", est membre du réseau des lycées des métiers de la chimie. L'établissement dispose d'un bac professionnel PCEPC (Procédés de la Chimie, de l'Eau et des Papiers-Cartons).

Au lycée Galilée

Au lycée Galilée

Des opérations de promotion classiques…

Comme tous les lycées professionnels, nous répondons favorablement à toutes les demandes, participons à des forums d’orientation, présentons notre établissement aux parents d’élèves dans les collèges et accueillons des élèves de troisième en groupe ou de manière individuelle pour des mini-stages.

Le bac professionnel est une microstructure à l’échelle de l’établissement (60 élèves dans un établissement de 1 440). Pour lui donner une lisibilité à l’extérieur, il faut une équipe de professeurs dynamiques qui adhèrent au projet de communication.

…À un projet de communication original

Il s'agit de faire parler nos élèves de ce qu’ils font ; ainsi, nous les valorisons, les associons le plus possible à nos actions de communication et favorisons le bouche à oreille. Comment ?

Des jeux de rôles, avec les plus jeunes

Lors des mini-stages individualisés (deux sessions dans l’année) les élèves jouent le rôle de « tuteurs » et permettent à l’élève de troisième accueilli de réaliser une séance de travaux pratiques à l’atelier de génie chimique en toute sécurité.



Lors du village de la chimie junior, action mise en place dans le réseau des lycées des métiers de la chimie en collaboration avec l’Union des Industries Chimiques (UIC) et l’entreprise BASF, les élèves jouent le rôle de « grands frères ». Les élèves de CM1 et CM2 des écoles du secteur ont accès aux équipements scientifiques du lycée et réalisent des expériences de chimie inscrites à leur programme.

• Des productions parfumées, pour être connu

Il est parfois difficile de parler de l’industrie des procédés. Il est plus aisé de présenter un bidon d’eau distillée parfumée à la lavande.

La réalisation de ce produit nécessite une collaboration entre tous les élèves et il s’insère dans la progression des classes.

Les élèves de seconde produisent l’eau distillée et commencent leur progression professionnelle par le thème de l’eau. Cette eau distillée est récupérée à partir des restes de fabrications chimiques des classes premières et de terminales.

L’extraction de l’huile essentielle de lavande des fleurs ramassées dans la commune fait partie de la progression des élèves de premières.

En accord avec le coordonnateur d’Éducation au Développement Durable du lycée, nous avons prévu la création de massifs de lavande plantés par les élèves de bac Pro dans la réserve de bio diversité de l’établissement.

Celle-ci est développée dans un projet de MPS - Méthodes et Pratiques Scientifiques - de classe de seconde. Nous sommes ainsi en cohérence avec notre label EdDD.

Ce produit est vendu toute l’année à la loge du lycée ; le produit de la vente est reversé à la maison des lycéens.

• Un zeste de création

Nous avons réalisé des films qui illustrent toutes ces initiatives de production.
" Quel bonheur d’avoir un atelier de génie chimique qui sent l’huile essentielle de lavande que les élèves fabriquent lors de la porte ouverte du lycée".
Cette stratégie inventive de promotion de la filière professionnelle, dont l’élève est à la fois l’auteur et la cible, a eu d’heureux effets : elle nous a permis de remonter les effectifs de cette section !

Laurent Bouisset, Chef de Travaux, Lycée Galilée, Franqueville-Saint-Pierre
laurent.bouisset@ac-rouen.fr

Date de mise à jour : 11/06/2014


ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère