Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > Outils > Publications > Rectorat > Acad'Innov

Devenir lycéen : les « cours sur mesure »

Au lycée Marc Bloch de Val de Reuil, depuis trois ans, des cours appelés « cours sur mesure » sont offerts aux élèves de 3ème des collèges de secteur : il s’agit de les aider à ajuster leur représentation du lycée en travaillant en amont de la 2nde une posture et des compétences attendues au lycée. Tout est parti, en 2011, du projet « Devenir lycéen » du collège Alphonse Allais (ECLAIR).

Devenir lycéen au lycée Marc Bloch

Devenir lycéen au lycée Marc Bloch

Quelle est l'origine de ce projet ?

L'idée de construire un atelier « Devenir lycéen » au collège A. Allais est venue de la demande de collégiens : ils souhaitaient s'orienter vers le lycée général ou technologique mais ressentaient le besoin de renforcer certains apprentissages disciplinaires et méthodologiques pour mieux s'adapter au lycée.

Cette action a été mise en place à raison d'une heure hebdomadaire. Elle correspond aux axes de travail du collège, qu’elle complète : meilleure connaissance de toutes les filières post 3ème (mini-stage), amélioration de l'ambition scolaire (partenariat avec un IUT et parrainage étudiants), travail sur l'autonomie (projet 4ème), mais aussi PDMF mené dès la 5ème.

Puis, les collégiens ont émis l’envie de rencontrer des élèves de 2nde pour pouvoir échanger avec eux. Dès la première année, ces rencontres ont pu avoir lieu, d'abord avec des lycéens de Marc Bloch de Val de Reuil, puis, plus récemment, avec des élèves du lycée Les Fontenelles de Louviers, pour les filières STI2D. Le projet s’est étoffé jusqu’à ce que le lycée Marc Bloch et ses collèges de secteur créent le dispositif « cours sur mesure » en 2012. Ce projet a atteint son rythme de croisière.


Comment les cours se déroulent–ils ?

Les cours se déroulent en février, au lycée. Les élèves de 3ème issus de tous les collèges de secteur sont regroupés en classe de 35 élèves : ils sont mis dans les conditions de la rentrée de 2nde. Durant trois heures, ils assistent à 3 « cours » différents (Lettres, Sciences, Education). Les séquences sont organisées ainsi :
  • Quelques instants d’accueil et de présentation de la séance (5 min)
  • Puis, environ 30 min pédagogiques
  • Enfin, échange, le reste de la séance (20 min) entre les professeurs de lycée et collège (de la même discipline) et les élèves

Seule la séquence Éducation est organisée autrement par le CPE, accompagnés de 6 élèves représentatifs des différentes manières de vivre la 2nde (élèves ayant échoué, redoublé et rebondi, ou bien encore ayant eu quelques difficultés à s’adapter mais en voie de progrès et aussi ceux qui ont franchi le cap sans problème particulier). En 30 min environ, le CPE présente la vie au lycée : les espaces de travail surveillés ou en autonomie, les délégations, les instances lycéennes, les points communs et de divergence dans la vie au collège puis au lycée.

La fin de la séance est interactive : temps de dialogue, encadré et très riche, entre pairs, ainsi que l’illustrent les témoignages suivants :

Le point de vue des lycéens
Le point de vue des lycéens
Le point de vue des cnlléçiejs
Le point de vue des collégiens
Le point de vue des collégiensLe point de vue des collégiens


Quels objectifs visez-vous, à travers un tel dispositif ?

Nous souhaitons que l’élève se rende compte de ce que l’on exigera de lui quelques semaines après sa rentrée en 2nde : posture sociale, physique et intellectuelle, respect des installations et du matériel, écoute de l’autre, prise de parole, prise de notes, tenue des classeurs et cahiers, par exemple.
Le dispositif vise aussi à engager un dialogue entre l’élève et le professeur du lycée : l’élève peut poser des questions.
Enfin, l’intérêt est de rendre les élèves conscients du chemin restant à parcourir, et de leur montrer comment y arriver (le travail en fin de 3ème et l’adaptation au lycée, en début de 2nde, notamment grâce à l’accompagnement personnalisé (méthodologie en particulier).


Et après ? Comment exploiter ces cours « sur mesure » ?
Un travail ajusté sur les compétences …


Les échanges ont lieu en février. Les professeurs de collège repartent avec une fiche établie conjointement entre professeurs de collège et lycée sur laquelle l’élève de 3ème pourra évaluer son propre niveau de compétences attendues au lycée (voir document annexé).
Son professeur principal analysera avec lui son auto-évaluation puis le mettra en position de corriger ses faiblesses éventuelles jusqu’au mois de mai ou juin. A ce moment-là, l’élève de 3ème s’auto-évaluera à nouveau et pourra mieux définir son projet d’orientation post 3ème.
En juillet, les fiches seront transmises au lycée et remises, à la rentrée, aux professeurs principaux de 2nde qui pourront ainsi en équipe pédagogique ajuster les séances d’accompagnement personnalisé et le travail en cours.

Le point de vue des enseignants et CPE







Catherine Jarry, professeur d'appui, collège Alphonse Allais, Val de Reuil
catherine.jarry@ac-rouen.fr
Jean-Pierre Cantrelle, proviseur, lycée Marc Bloch, Val de Reuil
j-p.cantrelle@ac-rouen.fr


Date de mise à jour : 11/06/2014


ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère