Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > Outils > Publications > Rectorat > Acad'Innov

Evalués… mais pas notés !

Des classes "compétences"

Depuis 4 ans maintenant, le collège Jacques-Emile Blanche de Saint-Pierre-lès-Elbeuf propose aux collégiens d’intégrer une classe sans notes.

Des classes

Des classes "compétences"

Comment et pourquoi ce projet a-t-il vu le jour ?

À l’origine, nous sommes plusieurs professeurs à avoir suivi des formations liées à la remotivation et au décrochage scolaire. Nous avons donc souhaité, par la suite, mettre en place des pratiques communes pour favoriser la réussite des élèves. Ce dispositif, expérimenté sur une seule classe de 6e en 2010, s’est étendu à deux classes de 6e et une classe de 5e à la rentrée 2014.

Quels sont les objectifs recherchés à travers un tel dispositif ?

Notre objectif principal c'est de viser la réussite de tous les élèves
Pour nous, il s’agit :

  •  De valoriser les élèves et les mettre en situation de réussite
  •  D’harmoniser les pratiques des enseignants
  •  D’encourager l'implication indispensable des parents

En quoi consistent précisément ces « classes compétences » ?

Dans ces classes, nous avons fait le choix de ne plus mettre de notes, mais d’évaluer uniquement par compétences, et ce, dans toutes les matières.
Un système de points verts et rouges dits Lomer* (Les Outils pour une Meilleure Évaluation des Résultats ) sont utilisés :

 
                  
Les résultats d'évaluations et le suivi des compétences sont visibles à tout moment par les parents grâce au logiciel SACoche.

Comment ce dispositif permet-il de favoriser l’apprentissage des élèves ?

Cette démarche permet de cibler les " compétences acquises " et " non acquises a "fin d’assurer un suivi individualisé.
Ainsi, les élèves bénéficient d’une heure hebdomadaire supplémentaire pour acquérir des outils méthodologiques pour mieux apprendre et travailler.

Quels bénéfices, selon vous, pour l’élève ?

Ils sont nombreux !
  • Les progrès de l'élève sont mis en avant
  • Ses compétences sont mieux ciblées et une aide véritablement individualisée peut être proposée
  • L'absence de notes et la valorisation des acquis permet de lutter contre la démotivation
  • Les évaluations ont du sens par la lisibilité donnée aux objectifs d'apprentissage
  • Il y a moins de compétition et de pression

Comment intègre-t-on ce dispositif au sein du Collège Jacques-Émile Blanche ?

Nous restons vigilants à ce que ces classes soient des classes ordinaires de niveau hétérogène, sans profil particulier.

Quelles sont les répercussions sur l’établissement ?

Ce dispositif, en lien avec le nouveau projet d’établissement, permet de mobiliser les équipes, de développer la concertation et d’harmoniser les pratiques des enseignants.
Il contribue à instaurer un climat scolaire de qualité et favorise la culture de réseaux.








Angélique Haudiquer, principale du collège Jacques-Émile Blanche
Florence Dupuis, professeure de lettres modernes

 
 

Date de mise à jour : 27/11/2014


ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère