Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > Outils > Publications > Rectorat > Acad'Innov

Faire réussir les élèves par des dynamiques différentes

Les porteurs du projet « Collaboration, innovation et esprit d’équipe au collège Henri Matisse de Grand-Couronne » étaient invités à témoigner dans un laboratoire d’analyse illustrant la thématique « Innovation et développement professionnel ». Une petite dizaine de personnes a participé à ce moment d'échange.

Faire réussir les élèves par des dynamiques différentes

Faire réussir les élèves par des dynamiques différentes

Les différentes actions du collège Henri Matisse ont été présentées par deux professeures de lettres modernes, chaque projet mis en place a pour objectif la lutte contre le décrochage scolaire, l’émulation face au travail et la réussite des élèves.

Les collègues ont insisté sur la mise en œuvre progressive de projets collégiaux et interdisciplinaires. Cette dynamique a développé l’esprit d’équipe et favorisé la coopération au profit de l’autonomie et de l’esprit d’initiative des élèves.

Le collège Sophie Germain de Nantes
était représenté par son principal qui a expliqué la démarche des « Classes coopérantes », et comment le concept avait été mis en œuvre dans son établissement. L’apprentissage y est fondé sur l’échange, à tous les niveaux : entre les élèves et les enseignants, entre adultes, entre les parents et leurs enfants, et entre les élèves. De nouveaux espaces de coopération ont été créés ainsi que de nouvelles structures.

Des motivations et des démarches très différentes.

Au collège Sophie Germain, les « Classes coopérantes » ont été initiées et pilotées par la direction qui a sollicité une équipe pédagogique pour mettre en œuvre son projet.

Au collège Henri Matisse, la dynamique est impulsée chaque année par les enseignants et ouverte aux collègues : chacun est libre de participer ou non aux projets, en fonction de ses classes et des liens avec le programme. En 2016, une exposition « Pirates et écumeurs des mers » a été proposée par l’équipe de lettres. Ce thème a été suffisamment attractif pour inciter 11 enseignants à se joindre au projet.


Deux démarches qui ont en commun de générer le changement

Le dispositif mis en place à la rentrée 2014 au collège Sophie Germain s'est depuis étendu du niveau 6ème au niveau 5ème. L’aspect collectif et concerté qu’impose le dispositif impacte indéniablement les pratiques des enseignants. Il contribue à faire émerger des besoins de formation et des demandes de construction d’outils communs et convergents.
La coopération sur le sujet du travail personnel a modifié et clarifié les attendus de tous les collègues impliqués. Elle a permis l’émergence d’objectifs et d’une organisation cohérente qu’une majorité s’approprie.
La mise en œuvre des « Classes coopérantes » contribue aussi à renforcer la dynamique d’augmentation des effectifs constatée par l’établissement.

À partir de petites expositions pionnières, le collège Matisse accueille désormais des projets d’envergure qui ont contribué à favoriser le développement de l'utilisation du numérique dans les pratiques pédagogique.

[JPG - 335 Ko]

Ces projets ont permis un développement progressif des pratiques collaboratives qui mobilisent aujourd’hui la moitié des enseignants de l’établissement, ainsi que des personnels administratifs et techniques.

Claire Ridel et Laurence Bot, professeures de lettres modernes
Collège Henri Matisse, Grand-Couronne.


Date de mise à jour : 20/06/2016


ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère