Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > Outils > Publications > Rectorat > Acad'Innov

Favoriser et développer l’innovation au sein d’un établissement

Le point de vue d’un chef d’établissement

Si le cadre, les objectifs nous sont donnés par les textes de l’Éducation nationale, la démarche innovante est une construction de l’établissement. Celle que nous avons développée au sein du collège Émile Zola peut se définir suivant les « trois I ».

Favoriser et développer l'innovation

Favoriser et développer l'innovation

Imaginer, Inventer, Interpréter.

  • Imaginer, c'est avoir une représentation de ce que doit être capable de faire un élève au terme de sa formation à partir de ce qui est défini dans les textes, pas seulement une liste de savoir, de compétences, mais une image de l’élève en action qui répond, qui réagit face à une situation, un problème posé.

  • Inventer, c’est concevoir et mettre en œuvre des dispositifs pédagogiques, organisationnels qui permettent l’acquisition des savoirs et la construction des compétences en favorisant cette mise en action des élèves et par la même leur motivation.

  • Interpréter, c’est donner du sens pour que les élèves s’impliquent dans les dispositifs, qu’ils soient acteurs y compris dans le suivi de leurs acquisitions, de leurs évaluations. C’est expliquer aux familles, aux partenaires de l’établissement les objectifs et les contenus.

Des conditions qui facilitent l’innovation

L’une des premières est certainement la confiance. Lorsque des enseignants se lancent dans un projet innovant, ils doivent avoir le sentiment d’être soutenus par la hiérarchie, être convaincus qu’on leur fait confiance, que même en cas d’échec leurs compétences, leur investissement ne seront pas mis en cause. L’innovation engendre une prise de risque, une incertitude qui nécessitent un accompagnement et un encouragement pour les équipes qui s’engagent.

Cette confiance se traduit également par un partage des responsabilités. La délégation en est une traduction. Chaque dispositif innovant doit être conduit au plus près, dans l’action, ce qui signifie que l’un des acteurs en est le pilote, le chef de projet. À charge, entre autre, pour le chef d’établissement de veiller à la cohérence avec le projet d’établissement, d’assurer la coordination, la communication, d’organiser avec les pilotes les points d’étape mais également de faciliter la mise en œuvre de ces projets notamment dans le versant administratif. C’est rappeler les orientations, académiques, nationales, suggérer, proposer des actions mais également repérer et développer les potentialités des personnes et des équipes.




Piloter un projet innovant, c’est d’abord avoir intégré la notion de projet, sa définition, sa construction mais aussi la notion d’équipe, de partage. Si une personne peut être à l’origine d’un projet innovant, sa réalisation ne se fera que dans le cadre d’une équipe et son organisation définitive et professionnelle qu’après échanges et propositions de ses membres. Parfois ce groupe peut être étendu à des partenaires extérieurs qui pourront apporter des compétences nouvelles, une expertise ou une vision extérieure.

L’innovation nécessite la remise en question des pratiques, des modalités de fonctionnement, d’organisation parfois à la limite du cadre réglementaire, ce qui peut conduire à des expérimentations selon l’article L401.1 (ex art.34) du Code de l’Éducation.

Des besoins en personnel, matériel, financiers peuvent apparaître, il faudra faire des choix. Ces derniers ont une incidence sur la réalisation ou non d’un projet, sur sa qualité, sur la valorisation du travail réalisé et des acteurs.

Enfin l’innovation dynamise les équipes, elle nécessite réflexion, échanges, confrontation d’idées, de solutions, elle est source de progrès et d’évolution, elle provoque de nouvelles innovations mais elle doit être entretenue. Il faut donc en même temps qu’elle se développe dans l’établissement, s’ouvre vers l’extérieur pour qu’elle puisse s’enrichir, s’amender avec l’expérience d’autres établissements. Ce n’est qu’à ces conditions « qu’elle fera tâche d’huile et suscitera l’adhésion ».


Dominique Mahieu, principal du collège Emile Zola

Date de mise à jour : 03/07/2015


Contact


Dominique Mahieu, principal du Collège Émile Zola de Sotteville-lès-Rouen

ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère