Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > Outils > Publications > Rectorat > Acad'Innov

Favoriser la continuité des apprentissages au cycle 3

Remédier aux difficultés par une prise en charge globale de l'élève, acteur de ses apprentissages.

Le collège Commandant Charcot du Trait a mis en place un dispositif d'accompagnement spécifique par des professeurs du 1er et du 2nd degrés à destination des élèves en difficulté à l'entrée en 6ème.

L' élève acteur de ses apprentissages

L' élève acteur de ses apprentissages

Une équipe au service des besoins de l’élève

L’équipe, formée de six enseignants, s'appuie sur les résultats individuels de validation du palier 2 pour constituer, selon les besoins identifiés, trois groupes de quatre à huit élèves.

Les domaines ciblés sont plutôt la maîtrise de la langue et les mathématiques et chaque groupe bénéficie d’une heure hebdomadaire d’accompagnement par un binôme inter-degrés d’enseignants.

« Avec ma collègue du primaire, nous travaillons avec un petit groupe de six élèves de 6ème en difficulté scolaire sur les compétences de français. Dans ce dispositif, l’important est de pouvoir leur redonner confiance en eux. Pour ce faire, dans un premier temps, les élèves sont amenés à réfléchir, à trouver les bons accords (grammaticaux, orthographiques…), dans le cadre d’un échange entre pairs. Celui qui trouve l’outil d’aide adéquat aide les autres.
Dans un second temps, nous intervenons dans cet échange afin de leur apporter les outils d’aide pédagogique ou méthodologique à la résolution de la difficulté.
On utilise par ailleurs l’outil numérique pour les aider à travailler de manière autonome et individuelle. Ainsi, chacun avance à son propre rythme selon un programme personnalisé.
Mettre ainsi les élèves en position de réussite favorise alors leur progression. Les élèves se montrent volontaires et l’on constate qu’ils échangent de plus en plus facilement entre eux ».

Emmanuelle Canu, professeure de lettres.

Des élèves acteurs des apprentissages

Dans ce dispositif, l'élève prend des initiatives. Il a la possibilité de tutorer ou d’être tuteur, selon les situations d’apprentissage, ce qui le responsabilise et favorise son autonomie, renforce son investissement dans le travail et donne alors du sens à sa scolarité.
La mise en place de ces « expériences métacognitives » permet à l’élève de restaurer une image positive de lui-même, de ses capacités intellectuelles et de l’engager dans une attitude réflexive vis-à-vis des apprentissages.

Le professeur agit sur les compétences réflexives nécessaires à l’élève pour apprendre et sur les outils qui lui permettront d’organiser et de mobiliser à bon escient ses connaissances. La posture de l'enseignant change : il devient régulateur de l'échange, favorisant une approche formative des apprentissages.
En fin de parcours, des évaluations sommatives spécifiques, conçues par cette équipe avec l'aide du maître E du secteur, sont proposées pour évaluer les progrès des élèves sur les compétences repérées.




Un travail d'équipe qui consolide la mise en œuvre du cycle 3

Anticipée dès 2012, la logique du cycle 3 a progressivement été mise en place. Les enseignants se rencontrent régulièrement afin de coordonner ces actions d’accompagnement et échanger sur leurs pratiques métacognitives. L’expérience des maîtres E du 1er degré dans la prise en charge des petits groupes est précieuse.
L'engagement des acteurs, le goût du travail collectif et le plaisir d'échanger autour de cette problématique sont une réelle plus-value de ce dispositif qui favorise la réalisation d'outils communs et l'échange de pratiques.

Une réelle approche commune de l'élève et de sa famille

Alors que les compétences du socle servent de base à l'élaboration des contenus des séances, le PPRE passerelle définit le programme personnalisé de l’élève. Ce PPRE a été revu par l'équipe pour devenir l'outil de coordination des actions d'aide dans lesquelles sont contractualisées les modalités de suivi au collège (dispositif socle, interventions de l'assistant pédagogique, aide aux devoirs). Des rencontres avec les parents sont organisées pour rendre lisible le projet de leur enfant.

Des effets mesurables

Ce dispositif, qui a pour ambition une meilleure prise en charge de la difficulté scolaire des élèves de 6ème, ainsi qu’une adaptation facilitée à l'entrée du collège et durant tout leur parcours scolaire, produit des effets qui sont mesurables au regard des indicateurs retenus :
  • le taux de redoublement en 6ème,
  • la validation du palier 2 avant la classe de 5ème,
  • le nombre de PPRE passerelle initiés en 6ème,
  • le nombre de décrocheurs,
  • l'orientation post 3ème.

L'analyse de la première cohorte suivie depuis 2012 a montré que, sur 17 élèves, aucun n'avait décroché et tous avaient obtenu une orientation structurée vers des projets cohérents et ambitieux, au regard des difficultés initiales.

Hugues Débonnaire, principal adjoint du collège Commandant Charcot, Le Trait


Date de mise à jour : 17/03/2017


Contacts


Hugues Débonnaire, principal adjoint du collège Commandant Charcot, Le Trait

À consulter

ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère