Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > Outils > Publications > Rectorat > Acad'Innov

L’adresse émerveillée : un atelier de philosophie au collège et en seconde

Portée par le désir d’initier un véritable espace de dialogue, une expérience d’atelier philosophique est menée au collège et en seconde depuis trois ans.

Atelier de philosophie au collège et en seconde

Atelier de philosophie au collège et en seconde

D’où provient l’idée d’un atelier philosophique au collège ?

Il s’agit à l’origine de la rencontre entre une volonté d’extension de la pratique philosophique et la proposition de chefs d’établissement. En effet, ce projet d’atelier philosophique s’articule étroitement avec les projets d’établissement des collèges Maurice de Vlaminck de Verneuil-sur-Avre et Jean-Claude Dauphin de Nonancourt et du Lycée Porte de Normandie.
Les équipes souhaitaient trouver une forme nouvelle d’éducation
à la citoyenneté et favoriser l’ouverture culturelle.

Quels sont les objectifs poursuivis ?

Avant tout, développer l’esprit critique. Il ne s’agit donc pas d’un « semblant de philosophie » ou d’une « philosophie allégée ». L’expérience d’une parole partagée développe la conduite de la raison et participe à la réflexion propre à la vie en communauté.

Pourquoi intituler ces ateliers « l’adresse émerveillée » ?

Nous tenions d’abord à souligner que l’émerveillement est au cœur de l’expérience philosophique. Mais en partageant celui-ci, nous souhaitions développer l’adresse de la parole. S’adresser la parole, c’est s’ouvrir aux autres et partager ensemble notre émerveillement à l’égard du monde.

Comment s’organisent les séances ?

Sous trois formes différentes :
  • Au collège : une heure hebdomadaire au C.D.I. pendant la pause méridienne et des interventions ponctuelles de deux heures pour le collège ;
  • Au lycée : une heure par semaine (en groupe) dans le cadre de l'éducation civique, juridique et sociale (ECJS) en seconde.


Et pédagogiquement ?


L’expérience privilégie les savoir-être et la pratique philosophique plus que la seule capitalisation ou acquisition de connaissances.
Les élèves ne sont pas notés et il n’est pas exigé de traces écrites (seules les définitions sont notées dans le cadre de l'ECJS pour les élèves de seconde).
La séance est donc entièrement structurée par la prise de parole et l’écoute. Les thèmes abordés sont choisis par l’ensemble des participants d’une séance à l’autre selon les questions qui apparaissent au fil des séances, ou selon une actualité qui interroge.

Quelles sont les aptitudes développées par les élèves ?

Outre la découverte de la pratique philosophique (développement de l’esprit d’analyse, rigueur de l’argumentation, souci de la précision…), ces ateliers participent à l’apprentissage du dialogue à travers le jeu d’écoute et d’expression. Mais plus encore, ils rendent possible l’apprentissage d’un regard différent sur soi et sur les autres. Ils favorisent donc le respect des autres et l’estime de soi.

Pierre-Etienne Schmit
Professeur agrégé de philosophie au Lycée Porte de Normandie
pierre-etienne.schmit@ac-rouen.fr

Témoignages




Date de mise à jour : 14/01/2014


ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère