Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > Outils > Publications > Rectorat > Acad'Innov

La twictée, une nouvelle façon de faire la dictée

Collaborer pour améliorer son orthographe

Depuis trois ans, les classes de cycle 3 de l’école élémentaire de Saint-Aquilin-de-Pacy pratiquent la Twictée. Alliant le réseau social Twitter à une dictée traditionnelle, la Twictée permet des échanges orthographiques entre les élèves de deux classes géographiquement éloignées.

La twictée, une nouvelle façon de faire la dictée

La twictée, une nouvelle façon de faire la dictée

Travailler en groupe, c’est sympa et en plus on améliore notre orthographe !

Après une dictée traditionnelle d’un texte de 140 caractères, les élèves se regroupent par trois afin de confronter leurs versions. Ils entrent dans une phase de négociation qui mobilise leurs connaissances orthographiques avec pour objectif de produire un texte commun qui est ensuite envoyé aux élèves de la classe partenaire.

En retour, nos élèves reçoivent les dictées négociées des élèves de l'autre classe. Ils analysent la langue, apprennent à synthétiser et à argumenter en coopérant pour rédiger des twoutils en réponse aux erreurs repérées. Un twoutil est une petite règle de grammaire, d’orthographe ou de conjugaison limitée à 140 caractères.







Le twoutil peut ensuite être discuté en groupe classe pour l’améliorer avant de l’envoyer par Twitter à l'autre classe. L’erreur devient point d’appui des apprentissages.
Dans le même temps, nos élèves reçoivent les twoutils proposés par les élèves de l'autre classe.
Le numérique est mobilisé à chaque phase de la Twictée : le traitement de texte pour l’écriture, la messagerie pour l’envoi des dictées négociées de chaque groupe à une autre classe, Twitter pour l’envoi et la réception des twoutils.

 Une dictée amusante porteuse d’apprentissages

Le défi ludique proposé par la Twictée est porteur et l’émulation de la correspondance via Twitter est bénéfique. Elle met les élèves en situation de communication réelle, ils se sentent responsables vis-à-vis de l'autre classe.
Tout en travaillant les normes orthographiques, les élèves apprennent à les mobiliser par l’intermédiaire d’un réseau social. Dans le même temps, ils sont confrontés aux mesures de sécurité liées à son usage.

Le réseau des twictonautes pour nous accompagner

La mise en route demande un investissement afin de comprendre le fonctionnement mais l’entraide entre les membres de la communauté Twictée permet de s’y mettre rapidement.
Une fois habitués, les élèves deviennent plus performants : les phases de négociation et l’élaboration des twoutils sont beaucoup plus rapides. Les élèves arrivent à se passer progressivement des outils conçus pour les guider.

La Twictée a été primée à la journée nationale de l’innovation 2016.


Christelle Barsou, professeure des écoles, école élémentaire Louis Duguay, Saint-Aquilin-de-Pacy
Estelle Voyer, professeure des écoles, école élémentaire Louis Duguay, Saint-Aquilin-de-Pacy



Date de mise à jour : 05/07/2017


Se lancer


 Le site internet twictee.org propose des ressources, un espace formateur, des exemples et des réponses aux questions que l’on peut se poser.

Twictée en vidéo - Production Canopé

À consulter


La balise #twoutil

Fiche Expérithèque [PDF - 95 Ko] du prix spécial de l'innovation 2016 "La twictée, dispositif collaboratif d'enseignement et d'apprentissage de l'orthographe"

Glossaire


Twictée : dispositif collaboratif d’enseignement et d’apprentissage de l’orthographe utilisant le micro-blogging (Twitter)

twictée : texte de dictée de 140 caractères maximum

twictonaute : tout participant, novice ou aguerri, enseignant ou élève, participant à l’aventure Twictée

twoutil : c’est une petite règle d’orthographe en 140 caractères qui permet d’éviter ou de corriger une erreur d’orthographe. Un twoutil répond à des contraintes formelles précises (construction, syntaxe, utilisation des balises)


Contact


Christelle Barsou, école élémentaire Louis Duguay, Saint-Aquilin-de-Pacy

ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère