Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > Outils > Publications > Rectorat > Acad'Innov

M.A.R.S., un module pour repartir!

M.A.R.S : Module d'Aide à la Recherche de Solution

Ni une sucrerie, ni un voyage interplanétaire mais un dispositif qui vise à "booster" des élèves de 3° en panne de solutions d'orientation

Un module pour repartir !

Un module pour repartir !

Si le nom peut évoquer un voyage spatial, son ambition n'a rien d'utopique : c’est un dispositif mis en place depuis 3 ans dans plusieurs collèges de la région dieppoise regroupés en réseau. MARS accompagne des élèves de 3ème qui éprouvent de grandes difficultés à se projeter dans des poursuites d'études post-collège ou à élaborer un projet professionnel.

Du repérage à l'adhésion

Ces élèves sont repérés par leurs professeurs principaux dans le cadre des travaux sur l'orientation.
Les collégiens retenus ont besoin d'un accompagnement spécifique pour construire leur projet personnel.
Un "contrat d’engagement" est proposé à l'élève et sa famille en vue d’intégrer le dispositif.

Un module qui fédère

Ces élèves sont accueillis pendant une période d'environ 5 jours, en dehors de leur classe, sur différents sites (lycées, CFA, entreprises...). La MLDS (Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire) coordonne l'ensemble du dispositif et, sous la responsabilité des principaux des établissements concernés , ce module est animé par différents intervenants (associations, COP, professionnels, lycéens, apprentis, etc.).

Un lien de confiance

Outre la prise en charge collective, les élèves sont suivis individuellement par un « référent » en lien avec le professeur principal, tout au long de l’année scolaire.
Ce travail de suivi se poursuit à la rentrée suivante pour établir le lien de confiance entre le jeune et sa nouvelle structure d’accueil.

Des retours très positifs

Les "retours" des élèves et des familles sont très positifs. Ils apprécient ce temps de prise en charge très individualisée, bienveillante, qui redonne confiance et motivation au moment de l'entrée dans la "phase active" de l'orientation.
Les équipes pédagogiques des collèges apprécient les bienfaits de la mutualisation et du travail en réseau.
Le cercle des établissements intéressés s'est en effet élargi au cours de ces trois premières années au point de devoir "s'égrener». À partir de cette année, douze collèges répartis sur trois sites vont travailler en réseau pour tenir compte des contraintes géographiques du Bassin Dieppe -Neufchâtel. 45 élèves participeront cette année à ce dispositif.

Isabelle Delabye, Mission de lutte contre le décrochage scolaire
Bernard Brebion, principal retraité

Date de mise à jour : 30/01/2015


ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère