• Quelles sont les conditions pour faire une VAE ?

    Pour être recevable, il faut 1 an d'expérience à plein temps sur le champ professionnel d'un diplôme. L'expérience peut être acquise dans le cadre du bénévolat comme du travail rémunéré. Mais attention, ni les stages ni les contrats en alternance (apprentissage et professionnalisation) ne comptent.

  • A quel moment est appréciée la condition de l'année d'expérience à temps complet ?

    Au moment où la demande de recevabilité (LIVRET 1) est déposée au DAVA.

  • Où peut-on trouver la liste des diplômes accessibles par la VAE ?

    Tous les diplômes professionnels de l’Éducation Nationale sont accessibles, à quelques exceptions près pour lesquelles les conseillers du DAVA seront à même de vous informer (BP Préparateur en pharmacie, par exemple). Pour vérifier si un diplôme est ouvert à la VAE, il vous suffit d’aller le vérifier sur le site du RNCP.  

  • Comment faire si l'on hésite entre 2 diplômes ?

    Pour vous orienter sur l’un ou l’autre, le référentiel des activités professionnelles de chaque diplôme vous permet d’évaluer la concordance entre vos missions et les missions du titulaire du diplôme. Les conseillers du DAVA sont là pour vous aider à choisir.

  • Puis-je présenter deux diplômes la même année ?

    S’ils ne sont pas de même niveau, vous pouvez passer les deux diplômes la même année. Vous pouvez même passer trois diplômes la même année sous couvert qu’ils ne soient pas du même niveau. Par exemple, vous pouvez présenter un CAP, un Bac Pro et un BTS sur la même année civile.

  • Les diplômes obtenus en VAE ont-ils la même valeur que les autres ?

    Absolument. D'ailleurs ce sont les mêmes (le mot "VAE" n'y est pas mentionné).

  • Comment s’effectue le calcul de l'année à temps plein d'expérience ?

    On compte l’équivalent d’un temps plein sur 1 an , soit environ 1800 heures. Sur ces 1800 heures, l’activité n’a pas besoin d’être continue et peut s’être effectuée en 2 ou 3 ans par exemple.

  • L’enseignement d’une discipline professionnelle ou technologique peut-il être pris en compte dans le calcul de l'année ?

    Oui, bien sûr, à condition d’avoir un peu d’expérience professionnelle dans les tâches enseignées.

  • Je suis demandeur d’emploi, puis-je faire une VAE ?

    Oui, elle est faite pour vous si vous correspondez aux critères règlementaires : 1 ans à plein temps d’ancienneté sur le champ d’un diplôme. Le traitement de votre demande coûte 20 € et l’accompagnement est pris en charge par le Conseil Régional. Consulter la rubrique accompagnement.

  • Une expérience acquise à l’étranger est-elle valable ?

    Bien sûr, surtout qu’elle permet souvent de valoriser l’acquisition d’une langue et sa bonne maîtrise.

  • Une activité professionnelle menée pendant le service militaire peut-elle être comptée dans le calcul des 3 ans ?

    Non sur le calcul, mais c’est une expérience qui peut être à valoriser dans le livret descriptif des activités.

  • Peut-on prendre en compte une activité professionnelle effectuée en tant qu'agent titulaire de la fonction publique (territoriale ou d'Etat), maître-auxiliaire ou contractuel de la fonction publique ?

    Evidemment, en VAE tous les employeurs se valent sauf lorsque leur activité est illégale. Par ailleurs, de nombreux salariés ont des difficultés à justifier, lors de la recevabilité, leurs activités non déclarées.

  • Peut-on prendre en compte une activité effectuée au titre de l'activité d'un détenu ?

    Oui, puisqu’il y a rémunération et preuves de cette activité.

  • Peut-on prendre en compte une activité effectuée au titre de femme d'artisan ?

    Oui, bien évidemment. Il faut cependant produire des éléments de preuve de cette activité (attestation sur l’honneur de partenaires professionnels : comptables, conseillers bancaires, etc).

  • Que se passe-t-il si je ne suis pas recevable sur le diplôme ?

    Si vous n'êtes pas recevable, c'est que vous n'avez pas atteint la durée d'expérience réglementaire attendue (1 an) sur le champ d'activité du diplôme visé. Ou peut-être n'êtes vous pas sur la bonne certification ? Dans les deux cas, les conseillers du Dava vous aident à réorienter votre demande, soit vers une autre certification, soit vers la formation.

  • La durée de validité de l'avis de recevabilité peut-elle être prolongée ?

    Oui et cela, sur simple Lettre de renouvellement.

  • Combien de temps faut-il pour faire une VAE ?

    La durée est variable, elle dépend de vos disponibilités, de votre motivation, du degré d’urgence de votre démarche. Elle peut aller de 3 mois à 1 an et demi.

  • La VAE, apparemment c'est compliqué. Comment vais-je m'y prendre tout seul ?

    Bien sûr, cela paraît un peu compliqué, dans le sens où c'est un retour sur vous même et sur votre expérience professionnelle. L'habitude et la compétence vous font prendre ce que vous savez faire pour argent comptant. Cela fait tellement partie de vous que cela vous paraît naturel. Or, rien n'est moins naturel que d'avoir du métier. Faire une VAE, c'est prendre ses distances avec le professionnel que vous êtes, comprendre sur quoi il s'appuie pour être compétent (les outils, les normes, la prévention des risques, les savoirs, qu'ils soient mathématiques ou légaux). C'est à ce prix là que vous parlerez mieux de vous et que vous donnerez à ce que vous faites, la valeur que votre expérience mérite. Mais vous n'êtes pas tout seul. Le rôle du DAVA et plus tard celui des accompagnateurs est de vous soutenir et de vous guider dans votre démarche, dans le choix des activités à prioriser, dans les savoirs que vous devez mettre en avant, dans l'organisation des informations que vous souhaitez communiquer. Par ailleurs, vous êtes dans un environnement qui vous fournit des informations sur vous-même et sur votre travail (fiche de poste, secteur d'activité, organigramme de votre entreprise ou ex-entreprise, normes qualité, protocoles, procédures, etc). Servez-vous de tout : Internet, la fiche métier qui correspond à votre activité, les journaux professionnels, les annales d'examen pratique, les modes opératoires machines. Lisez, parlez à vos collègues, votre hiérarchie, vos amis !

  • Écrire me fait peur, je n'en ai plus l'habitude. Cela a t-il une incidence sur l'appréciation du jury ?

    Le Livret VAE n'est pas une thèse ni un roman de Flaubert. Le jury veut simplement pouvoir comprendre et visualiser ce que fait le candidat. Les activités peuvent être présentées sous forme de tableaux, logigrammes ou encore énumérations. On peut y adjoindre des photos (parc machines, étapes d'une activité), des informations chiffrées et quelques annexes (budgets, projets, notes de services…). Encore une fois appuyez-vous sur les conseils de votre accompagnateur.  

  • Peut-on se faire aider pour remplir le dossier ?

    Oui et cela est même recommandé. L’accompagnement est facultatif et payant. Cependant, la prise en charge des accompagnements des salariés et des demandeurs d’emploi est presque systématique. Voir la rubrique Accompagnement.

  • Peut-on se faire aider financièrement ?

    Oui, il y a des solutions et cela quelque soit votre statut. Voir la rubrique Accompagnement.

  • Quelle est la partie la plus importante du référentiel du diplôme, quand on prépare sa VAE ?

    C'est le référentiel d’activités professionnelles qui décrit les fonctions, les missions possibles, le niveau et l’étendue des activités, attendus des titulaires du diplôme.

  • Que dois-je évoquer dans mon Livret 2 ?

    Le Livret 2 se compose de plusieurs parties : - La synthèse de votre expérience, - Le cadre de vos activités (environnement, structure de l’organisation, etc), - Votre place dans cette organisation (lien avec la hiérarchie, les collègues de votre service et annexes, les clients, les fournisseurs, etc), - Vos missions (les activités, le degré d’autonomie, etc), - La description de quelques activités (quatre ou cinq activités) représentant au mieux vos fonctions au regard du périmètre du référentiel, - Les outils sur lesquels vous vous appuyez pour mener à bien votre activité (machines, logiciels, supports papier, techniques, codes des marchés publics, etc). L’accompagnateur est là pour vous aider à sélectionner les éléments pertinents et organiser les informations.

  • Qu'est-ce que l'entretien avec le jury ?

    Il s’agit d’un entretien de ¾ d’heures maximum avec des professionnels et des formateurs du diplôme, qui vise à : - vérifier que vous êtes bien l’auteur du Livret 2 - expliciter certains points de vos activités qui sont restés dans l’ombre - compléter la lecture de votre expérience au regard du référentiel du diplôme. On demande tout d’abord au candidat de se présenter pendant une dizaine de minutes et ensuite, à l’issue de ce qui est lu de votre Livret 2 et de votre présentation, un échange va s’engager autour de vos pratiques professionnelles.

  • Est-il utile de se préparer à l'entretien avec le jury ?

    Bien sûr, il n’est pas commun d’avoir à se présenter pendant dix minutes devant un jury. Cette préparation doit faire partie de l’accompagnement.

  • Et si je ne valide pas l'intégralité du diplôme, ai-je des solutions pour mener à bien mon projet ?

    Il existe différentes possibilités pour valider l’intégralité du diplôme : - Passage de l’examen en jury ponctuel en Juin avec ou sans complément de formation, - Enrichissement du Livret 2 au regard d’expériences nouvelles et nouvelle présentation devant le jury VAE. L’atelier Post-Jury proposé par le DAVA vous permet de faire le point, au regard des recommandations de jury, sur la solution la plus adaptée. Voir la rubrique VAE.

  • Un candidat ayant obtenu une partie du diplôme dans une académie peut-il passer l'évaluation complémentaire dans une autre académie ?

    Bien sûr, tout candidat est libre de passer d’une académie à l’autre, en cas de déménagement par exemple. Dans ce cas, le candidat s’adresse directement au DAVA concerné, avec ses résultats.

Mentions légales / Réalisé par Agir Com / DAVA - 02 32 08 96 00