Accès direct au contenu

Retour à la page d'accueil


Accueil > Formation tout au long de la vie

Droit au retour en formation initiale

Le retour en formation initiale concerne toute personne qui souhaite reprendre des études en formation initiale.

Ces dispositions s'adressent en priorité aux jeunes de 16 à 25 ans demandeurs d'emploi et en recherche de qualification,.

Mais le bénéfice du retour en formation initiale sous statut scolaire reste ouvert sans limite d'âge à toute personne ayant quitté le système éducatif (y compris en cas de rupture de contrat d’apprentissage) et qui souhaite reprendre des études, même après une brève expérience professionnelle, à condition qu'elle ait le niveau requis.

Par contre, les personnes qui relèvent d'autres dispositifs de formation et peuvent bénéficier de mesures individualisées de financement, seront adressées par les acteurs participant au service public régional de l’orientation aux organismes de formation continue concernés, après leur avoir assuré une information sur les différentes possibilités offertes.

Précisions

  • Les personnes qui relèvent d'autres dispositifs de formation et qui peuvent bénéficier de mesures individualisées de financement, seront adressées par les C.I.O ou les acteurs participant au service public régional de l’orientation aux organismes de formation continue concernés, après avoir assuré l'information sur les différentes possibilités offertes.
  • Les jeunes relevant des pôles d’accueil et d’accompagnement de la MLDS (Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire) ne sont pas concernés par le droit au retour en formation initiale. Ils remplissent les mêmes dossiers de candidatures que les élèves de la formation initiale dont ils relèvent.

Comment reprendre des études

Le retour en formation initiale ne peut s'effectuer sans une information préalable sur la formation souhaitée, les conditions d'accueil en établissement et l'analyse des motivations du candidat.

A cet effet, le candidat ou la candidate doit obligatoirement avoir bénéficié d’un premier entretien avec un représentant d’un organisme ou d’une structure contribuant au service public régional de l’orientation (SPRO), ou d’un conseiller d’orientation psychologue.

Celui-ci procédera avec le ou la candidat(e) à:
  • L’évaluation des motivations, de l'opportunité de la démarche entreprise en fonction du cursus scolaire antérieur et du projet de formation
  • La présentation des voies de formation possibles
  • L’information sur les exigences et les conditions pour une réussite du projet de retour en formation initiale sous statut scolaire
  • La rédaction d’un avis sur la candidature

Cet avis est transmis au coordonnateur de la mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) du territoire concerné qui procédera à l’orientation du candidat ou la candidate vers les établissements demandés, afin de valider son positionnement sur la formation demandée. Ce positionnement pourra prendre la forme d’une période d’observation dans l’établissement repéré pour proposer cette formation.

Le retour en formation initiale implique, de la part du jeune ou de l'adulte qui en fait le choix, l'acceptation de certaines contraintes (assiduité, respect du règlement intérieur…).

Date de mise à jour : 20/03/2015


ministeres

agrandir/réduire la taille de caractère